ACTUALITé - CULTURE

Des croisières transatlantiques depuis Fort-de-France ? C'est possible

France-Antilles Martinique 06.03.2018

7RÉAGIR

Des croisières transatlantiques depuis Fort-de-France ? C'est possible

Les départs des croisières transatlantiques vers la métropole se feront les jeudi 5 avril, vendredi 6 avril et samedi 7 avril de Fort-de-France...

Envie de voyager autrement ? Alors les croisières transatlantiques sont faites pour vous! Après avoir embarqué à Fort-de-France, vous arriverez sur les côtes européennes quinze à seize jours plus tard.
Cécile Ridarch est la directrice générale adjointe de Roger Albert voyages : « Ce sont des croisières tout à fait différentes, avec des passagers eux-mêmes différents. Pour les voyages dans la Caraïbe, les passagers passent très peu de temps à bord et donc font peu connaissance. Pour la transatlantique, c'est l'inverse! Il y a jusqu'à 5 jours de mer sans poser le pied à terre. Les passagers vont donc investir le paquebot. Les fumoir, bibliothèque, boudoir se remplissent et sont autant d'endroits pour faire de belles rencontres. C'est vraiment une atmosphère particulière avec des passagers qui aiment prendre leur temps, qui aiment les séjours en mer... »
Les statistiques montrent que ce sont des habitués qui montent à bord de ces voyages au long cours.
UN RETOUR VIA LA MER OU VIA LES AIRS ?
Pour le retour, qu'allez-vous privilégier ? Arrivé à Marseille pour les navires Costa, ou au Havre pour le MSC, les passagers doivent revenir en Martinique. Pour la directrice, nombreux sont ceux qui profitent pour rester quelques temps dans la famille. Alors ce retour, comment va-t-il se faire ? Il existe deux façons de rentrer : par les airs (avion) ou par la mer. Par les airs, il suffit de prendre un billet d'avion par votre compagnie préférée. Par les mers, deux solutions existent : par les cargos CGM ou par le prochain transatlantique à la mi-décembre 2018...
- Partir avec le Pavillon de la croisière by SMCR VOYAGES Contact : 0596.63.44.54
Revenir en cargo
Il y a encore 10 ans, les voyages transatlantiques en cargo se vendaient encore beaucoup. « Beaucoup car les chiffres étaient tels que l'on devait les comptabiliser...
Aujourd'hui, ils ont pratiquement disparu! Il ne reste que les personnes qui ne peuvent pas prendre l'avion qui empruntent ces lignes maritimes » explique Cécile Ridarch.
PRATIQUE
Trois bateaux ont fait a traversée en décembre 2017 pour rejoindre les Caraïbes. Ils repartent de Fort-de-France en avril pour l'Europe.
- Attention, le package ne comprend pas le billet de retour vers la Martinique
1- La compagnie Costa :
* Départ le jeudi 5 avril pour le Pacifica et le vendredi 6 avril pour le Magica. Tous deux en direction de Marseille.
* Itinéraire n° 1 : Martinique -Guadeloupe - Antigua - Martinique - Barbados - 6 jours en mer - Canaries (Santa cruz de Tenerife) - 1 jour en mer - Gibraltar - 1 jour en mer - Marseille
* Itinéraire n° 2 : Martinique Guadeloupe - Sainte-Lucie-Saint-Vincent et Grenadines - Barbados - 6 jours en mer - Canaries (Santa cruz de Tenerife) - 1 jour en mer - Espagne (Malaga) - Italie (Savone) - Marseille
2- La compagnie MSC :
* Départ du Préziosa le samedi 7 avril en direction du Havre / Tarif à partir de : 598 euros (par adulte en cabine double) + frais de séjour à bord (10 euros par jour)
* Itinéraire : Martinique - Guadeloupe - Sainte-Lucie - Barbade - 5 jours en mer - Portugal (Lisbonne) - Espagne (Vigo) - 1 jour en mer - Le Havre
Le retour en 3 points
1 Prendre un aller simple Paris-Fort-de-France, mais le plus économique étant de prendre un aller-retour et de ne pas utiliser le retour.
2 Prendre un aller retour FdF-Paris et utiliser le retour en décembre prochain pour profiter de la Trans-atlantique mais cette fois avec un départ depuis les côtes européennes vers la Caraïbe.
3 Revenir en cargo CGM. Il faut compter entre 15 et 30 jours selon l'itinéraire. Ce n'est plus une croisière comme sur les paquebots mais la vie à bord d'un navire avec les matelots. En pension complète, les tarifs (aller simple) démarrent à 2200 euros.
Départ des grands ports de France avec 2 destinations majeures : le Havre et Marseille. Les billets sont vendus dans les agences de voyage.
Voyage au long cours
En termes de Marine, Voyage au long cours signifie un grand voyage sur mer, une longue traversée, par opposition à Cabotage (navigation marchande à faible distance des côtes).
7
VOS COMMENTAIRES
  • nolorAdidi ou Adidi - 10.03.2018
    votre derniere obsession c de vous accaparer de la route du rhum un produit qui vous a été" proposé d'abord a vos maître et patron béké qu'ils ont refusé catégoriquement les petits blancs pays l'ont accepté et ca marche maintenant que ne faites vous pas ???
  • nolorAdidi ou Adidi - 10.03.2018
    c votre frustration qui vous fait pester comme toujours"pass nou pi bel ki zot hi hi hi"
    Malgré certain couac nous recevons beaucoup plus de touristes chez nous, que ne ferez vous pas pour nous discréditer on a l'habitude.
    Nous connaissons nos zozio d'à coté
  • nolorAdidi ou Adidi - 10.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • Monté-Christo - 08.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • dr_972 - 08.03.2018
    A faire!
    J'ai fait ce voyage en mars 2017 avec un bateau MSC et je m'en félicite! Ma plus mauvaise escale: La Guadeloupe un dimanche et c'était la honte! Les Touristes venus prendre le bateau à Fort de France partageaient mon avis!
  • dr_972 - 08.03.2018
    A faire!
    J'ai fait ce voyage en mars 2017 avec un bateau MSC et je m'en félicite! Ma plus mauvaise escale: La Guadeloupe un dimanche et c'était la honte! Les Touristes venus prendre le bateau à Fort de France partageaient mon avis!
  • zakari - 08.03.2018
    NOU KE FE
    Le leitmotiv de nos indépendantistes et autonomistes dans les années 60/70 était "Nou ké fé" si nous sommes au commande, pour dénoncer le BUMIDOM et la "complicité" de la droite locale dite "assimilationniste".
    depuis plus de 30 ans qu'ils sont au pouvoir, avec plus de moyens et de compétences {la décentralisation} qu'on t'ils fait ?
    Bien pire, puisque aujourd'hui se sont nos cerveaux qui quittent l'île contrairement à ceux de l'époque du BUMIDOM.
  • Monté-Christo - 08.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • poteaumitan - 08.03.2018
    zakari
    il suffira de leurs donner quelques ZAKARIS pour compléter ce bon souvenir, et la mémoire fut.
  • zakari - 07.03.2018
    Retour vers le passé.
    Voilà une proposition de voyage vers la métropole qui ravivera de mauvais souvenirs à nos indépendantistes, surtout que l'on parle constamment de départ massif de nos jeunes, alors qu'ils sont au pouvoir.
    En effet dans les années 60, les martiniquais qui partaient en métropole, notamment avec le BUMIDOM voyageaient en paquebot.
    La vie est vraiment un éternel recommencement.

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION