ACTUALITé - CULTURE

THEATRE - L'émancipation des femmes racontée sur scène

France-Antilles Martinique 07.03.2018
Camille SARAZIN

0RÉAGIR

L'émancipation des femmes racontée sur scène
« Et pendant ce temps, Simone veille » réunit les comédiennes Marie Alba, Martine Giannetti, Hélène Jacob et Sandrine Zédame.

Pour célébrer la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, la troupe Les Buv'Art présente « Et pendant ce temps, Simone veille » .

« Mesdames et messieurs bonsoir, je vous propose aujourd'hui de revisiter l'histoire de la femme du XXe au XXIe siècle! » Ainsi commence la pièce de la troupe Les Buv'Art. La journée internationale de lutte pour les droits des femmes est l'occasion de revenir sur les avancées majeures obtenues par les féministes sur le ton de l'humour. « Et pendant ce temps, Simone veille! » relate l'histoire de la condition féminine, de l'après-guerre à nos jours. A travers la vie quotidienne de femmes sur quatre générations, on voit l'émancipation gagner du terrain, sans être jamais totale. Avec Simone Veil (1)en toile de fond, pour rappeler les lois ou le contexte sociétal. « J'avais envie de faire une pièce sur la condition de la femme pour le 8 mars, explique Marie Alba, la metteuse en scène. Et je suis tombée sur celle-ci à Paris l'été dernier. » Marie Alba obtient des auteures que leur texte soit joué en Martinique.
A l'origine de la pièce, une humoriste, Trinidad. « Ce spectacle est pour moi un devoir de mémoire, écrit-elle. Il est né d'une colère suite à l'affaire Strauss Kahn et à toutes ces petites phrases qui ont fusé dans les médias. » Trinidad est particulièrement choquée par les propos de Jean-François Kahn : « Ce n'est jamais que le troussage d'une femme de chambre. » Elle mobilise alors trois de ses amies, et prend la plume.
L'HUMOUR COMME ARME
Elle choisit le rire pour faire passer son message et dépeindre chaque époque avec justesse. En commençant par les années 1950. « Jacques m'a enfin offert le robot de mes rêves » , raconte une bourgeoise, ravie. « Bah, moi, comme cadeau, j'ai un nouveau marmot » , lui répond une ouvrière, en grommelant. L'humour est vif et permet d'aborder toutes les thématiques : de la répartition des tâches ménagères à l'avortement, en passant par le droit de vote. « C'est un spectacle fort, qui fait rire et réfléchir » , assure Marie Alba. La quatrième génération, celle des femmes actuelles, est la plus émancipée. « Mais ce sont des acquis fragiles! » , rappelle la metteuse en scène. A force de dérision et de chansons décalées, les actrices incitent à la vigilance. Car le sexisme n'a pas dit son dernier mot.
(2) L'ancien ministre socialiste Dominique Strauss-Kahn, alors directeur du Fond monétaire international, a été accusé en mai 2011 d'agression sexuelle et de tentative de viol par une femme de chambre de l'hôtel Sofitel de New York, Nafissatou Diallo. Il a bénéficié d'un non-lieu au pénal.
(1) Simone Veil a fait adopter la loi dépénalisant l'interruption volontaire de grossesse, en 1974, alors qu'elle était ministre de la Santé.
Pratique
- Mercredi 7 mars, à 18 h 30, au restaurant Les Arômes, au Carbet, dans le cadre du festival Lézard Ti'Show
- Jeudi 8 mars à 19 heures, au Centre de découverte des sciences de la Terre, à Saint-Pierre
- Samedi 10 mars, à 19 h 30, à l'office municipal de la culture du Robert
- Mercredi 4 avril, à 19 heures, au théâtre Aimé-Césaire, à Fort-de-France
- Gratuit - Contact : 0696.35.56.66
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION