ACTUALITé - CULTURE

CINÉMA - Prix de court : un Martiniquais primé

France-Antilles Martinique 06.03.2018

0RÉAGIR

Prix de court : un Martiniquais primé
Le président du jury, Ambroise Michel, comédien des séries « Cut » et « Plus belle la vie » (premier à gauche sur la photo) pose avec les lauréats du 9e festival Prix de court, qui s'est déroulé en Guyane.

Le festival Prix de court avait posé ses valises cette année en Guyane. C'est donc au complexe cinématographique Agora qu'a eu lieu la remise des prix, samedi soir.

Le festival, organisé par l'association Prix 2 court, présentait la 9e édition. Notons que Prix de court est commun aux trois départements français d'Amérique (Martinique, Guadeloupe et Guyane). Pour cette édition, c'est Ambroise Michel, comédien des séries « Cut » et « Plus belle la vie » qui était président du jury. L'objectif de ces rencontres ?
Selon Alexandra Elizé, nouvelle présidente de l'association, élue en janvier 2018, l'objectif numéro un est de « donner une vraie opportunité aux jeunes réalisateurs antillo-guyanais de faire un film qui sera vu par des professionnels » .
DES FORMATIONS AUDIOVISUELLES COMME CADEAU
La récompense suprême, ou Prix de court, a été décernée à Philippe Passon pour « Mirelande » . Le prix s'accompagne d'une aide à la production de 30 000 euros ainsi que d'une formation audiovisuelle.
Le prix du meilleur espoir revient à « L'histoire des lions » de Marie-Sandrine Bacoul. La lauréate a reçu un chèque de 1 000 euros et une formation audiovisuelle. Le public a voté pour « Y'a pas d'lézard » de Roland Vallart (un chéque de 1 000 euros et une formation audiovisuelle) et le prix spécial du jury a été décerné à Warren Vrecord pour « Love her doze » (un chéque de 1 000 euros et une formation audiovisuelle).
Le prix section école revient au Martiniquais Brice Etilé pour « Droneshields » (un bon pour du matériel cinéma). Le prix du meilleur interprète a été décerné à Emmanuella Laloi pour son rôle dans « Mirelande » (formation au jeu d'acteur). Le prix de la meilleur BO (bande originale) a été donné à « Vyé rèv Mark » de Sylver Junsunn Lo (formation à la musique de film). Enfin, une mention spéciale pour Julien Morand et son « Wayana Eïtoponpe » pour la bande originale de son court-métrage. Les films primés seront diffusés à Madiana avant la projection des longs-métrages à l'affiche.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION