ACTUALITé - ÉCONOMIE

Chris-Anthony - Entreprise virtuelle mais vrai patron

France-Antilles Martinique 30.11.2017
Samuel CINCINNATUS

0RÉAGIR

Entreprise virtuelle mais vrai patron
(S. Ci/ France-Antilles)

Chris-Anthony Chaulvet, 23 ans, est à la tête de French-Mode, un concept store de créateurs de mode français. Lors du salon SME (Solutions pour Mon Entreprise), qui s’est tenu fin septembre à Paris, il a raconté son expérience à d’autres jeunes qui ont, eux aussi, envie d’entreprendre.

60 % des jeunes de moins de 30 ans déclarent aspirer à devenir leur propre patron, selon une étude d'Opinion Way, publiée au début de l'année. Chris-Anthony Chaulvet n'a pas attendu ses 30 ans pour devenir chef d'entreprise. Alors qu'il était encore au lycée, le jeune homme a lancé un site de vente de pièces informatiques. « Au début, c'était un peu difficile, surtout quand on est au lycée, on a peu de temps libre pour soi, c'était assez risqué » , confie-t-il. « Mais j'avais envie d'entreprendre et de voler de mes propres ailes rapidement. Je voulais créer quelque chose qui m'appartienne vraiment et ne pas être derrière mon bureau toute la journée à travailler pour un patron, que j'allais peut-être détester. J'avais besoin de liberté dans mon monde professionnel » .
« JE SUIS TRÈS FIER DE RACONTER MON PARCOURS »
À 23 ans, le Martiniquais a co-fondé le site French-Mode.fr, un concept store de créateurs de mode français. Le site est actuellement disponible en français, anglais et japonais, et distribue 80 marques de créateurs, parfois peu connus du grand public.
« French-Mode propose principalement de l'entrée de gamme, du haut de gamme et du luxe. Cela fait bientôt quatre ans que la plateforme existe, avec une sélection de plus de 2000 produits pour femmes et hommes : de la lingerie, de l'accessoire, du bijou, de la maroquinerie, des chaussures et aussi des montres » , détaille Chris-Anthony Chaulvet, PDG de French-Mode.
Durant ses études à Epitech Paris, il a eu beaucoup de liberté au niveau de son organisation pour travailler sur ses projets. Cela lui a permis d'avoir du temps pour créer sa structure et pouvoir se lancer à son propre compte. « Je suis très fier de raconter mon parcours, je pense que si je devais le refaire, je le referais » .
C'est cette expérience que Chris-Anthony est venu livrer à l'occasion du salon SME (Solutions pour Mon Entreprise), lors d'une conférence intitulée « Créer et développer sa boîte avant 30 ans » .
« C'est quelque chose que je conseille à tout le monde. Il y a pas mal de choses qui m'ont surpris dans mon parcours, qui m'ont fait rêver et vivre, cette expérience-là est pour moi inoubliable » .
« ON ESPÈRE SE DÉVELOPPER À L'INTERNATIONAL »
Pour se lancer dans l'entreprenariat, il est essentiel d'avoir une équipe, selon Chris-Anthony Chaulvet. La sienne a été rigoureusement sélectionnée. Elle est un moteur qui permet d'avancer sereinement pour développer l'entreprise.
« Pour moi, c'est le plus important, il ne faut pas faire les choses seul de son côté » , souligne le chef d'entreprise. « On n'a pas mal de compétences qu'on met en avant quand on est en équipe. Dans notre structure, on travaille tous ensemble sur des chantiers différents » . Son associé est directeur général et cofondateur de French-Mode. Ils se sont connus, il y a une dizaine d'années, au lycée. « Ça se passe extrê mement bien, c'est un plaisir de se réveiller le matin pour aller au travail, être dans une bonne ambiance.
Nos collaborateurs sont comme des amis » . French Mode réalise 60% de son chiffre d'affaires à l'international et a bien l'intention de continuer son expansion. « On espère se développer à l'international et avoir une croissance qui double d'ici l'année prochaine » . Pour cela, French-Mode mise sur plus d'actions de communication en Asie, aux États-Unis et en Europe, et espère aussi, petit à petit, ouvrir des bureaux à l'étranger. L'équipe qui compte actuellement sept personnes pourrait doubler l'année prochaine. French-Mode envisage également d'ouvrir sa première boutique physique.
(S. Ci/ France-Antilles)
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION