ACTUALITé - ÉCONOMIE

Les femmes martiniquaises davantage exposées au chômage que les hommes

franceantilles.fr 13.03.2018
Rédaction web (avec Insee)

7RÉAGIR

Les femmes martiniquaises davantage exposées au chômage que les hommes

En Martinique, la mixité professionnelle est pourtant assez forte et les inégalités salariales entre les deux genres sont parmi les plus faibles de l'ensemble des régions françaises.

« En matière d’activité professionnelle, la Martinique enregistre les inégalités entre les hommes et les femmes les plus faibles de France. Ce résultat s’explique par un taux d’activité des Martiniquaises égal à la moyenne nationale alors que celui des Martiniquais est très en dessous », indique l'Insee dans sa note de mars 2018, « Inégalités femmes-hommes : En Martinique, les femmes sont davantage en emploi que les hommes »

Davantage concernée par le chômage
En revanche, comme les habitantes des autres régions de France, les Martiniquaises sont davantage exposées au chômage que les hommes. « Dans un contexte de chômage élevé en Martinique, certaines femmes sont ainsi amenées plus souvent que les hommes à accepter le sous-emploi. Elles acceptent souvent des emplois faiblement qualifiés ou faiblement rémunérés plutôt que de n’avoir aucun emploi. Elles occupent moins souvent un poste en CDI que les hommes : l’écart atteint trois points, soit le 4e plus fort de France. Leur taux d’emploi en CDI est un des plus faibles de France (14e rang) ».


Faible différenciaton professionnelle
Pour les salariés, la féminisation de certains secteurs est plus ou moins marquée. L’emploi féminin se singularise par une proportion plus élevée de femmes en poste dans les secteurs de l’administration publique, enseignement, santé humaine et action sociale et des autres activités de services. En conséquence, l’emploi féminin se concentre sur des métiers distincts de ceux des hommes, renvoyant à la notion de « ségrégation professionnelle ». En 2014, les dix premiers métiers employeurs pour les femmes représentent 52 % des salariées contre 39 % pour les hommes. Sur l’ensemble du salariat, l’indice de ségrégation professionnelle place la Martinique à la 6ème place des régions où cette ségrégation est la plus faible, avec une valeur de 51,67.


Écart salarial faible en Martinique
En 2015, en Martinique, les femmes salariées du secteur privé et semi-privé gagnent en moyennet 11% de moins que les hommes salariés. Cet écart est le 3ème plus faible des régions françaises (avec un taux variant de 9 % pour La Réunion à 21 % pour la région Auvergne-Rhône-Alpes). Cependant, les Martiniquaises sont en moyenne mieux payées que les femmes résidant en France de province (y compris les DOM).
Les inégalités salariales ne concernent pas tous les secteurs d’activité : les femmes travaillant dans des établissements appartenant aux secteurs du bâtiment et travaux publics ou du transport et entreposage sont en moyenne mieux rémunérées que les hommes. Les écarts de salaire entre les hommes et les femmes dépendent fortement du type de contrat de travail : faible pour les personnes en CDD et fortes pour les autres types de contrat.




7
VOS COMMENTAIRES
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    lire : gwo ka
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    lire : gwo ka
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    De ce coté vive la Martinique, macho macho oui !!
    Heuuuu mais coté labé et macomè alors là mystère !!!???
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    Faudrait que les femmes sachent qu'elles n'auront jamais un pénis de mm que nous une vulve et tout ce qui s'ensuit, que chacun reste à sa place qui à été bien défini par la nature ou Dieu pour les croyants.
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    Si être à la mode c cela, je refuse catégoriquement
    et depuis le monde vas de plus en plus mal c l'un des raison qui fait que les enfants sont de plus en plus mal éduqué ils sont perdu n'ayant plus de repère c l'une des raison de la monté de...je n'ai pas précisé au risque d'être taxé d'homophobe .
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    matinik kebé red pa lagué la gwada pred elle déjà son ame pauvre Gwada elle rentre dans les rangs
    wè !
    Est que nous jalousons leur poupée rentrons nous dans tout leur ti cancan ???
    Chères femmes laissez nous respirer, lâchez nos baskets nous suffoquons maintenant !!
  • nolorAdidi ou Adidi - 13.03.2018
    Parité parité gna gnagana...
    En France et ailleurs on commence à nous les casser avec ca , maintenant dans les films policiers l'inspecteur ou celui qui mène l'enquête toujours une femme le foot on veut introduire a tout prix des femmes ceux qui commente de plus en plus des femmes alors que le foot a toujours été un truc de mec, des femme maintenant qui affluent dans les sports de combats dans le gros cas elle viennent aussi nous polluer....
    Ca commence à bien faire !!
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION