ACTUALITé - ÉCONOMIE

Rhum : les parlementaires aux côtés des producteurs

France-Antilles Martinique 06.10.2017
H.Br.

3RÉAGIR

Rhum : les parlementaires aux côtés des producteurs
Les six parlementaires considèrent que la répartition entre les quatre DOM ne doit pas se faire au détriment de la Martinique au motif que sa filière est déjà très performante. (W.T. / archives France-Antilles)

Après Alfred Marie-Jeanne, qui a récemment fait part de ses inquiétudes à la ministre des Outre-mer, les 4 députés et 2 sénateurs de Martinique écrivent conjointement à Annick Girardin au sujet du futur contingent additionnel qui pourrait se faire entre les quatre DOM en pénalisant la Martinique.

Est-ce le début d'une nouvelle ère politique ? Est-ce l'enjeu du dossier pour l'économie martiniquaise ? Quoi qu'il en soit nos six parlementaires ont décidé de parler d'une même voix sur cette épineuse répartition du contingent de rhum vendu dans l'hexagone bénéficiant d'une fiscalité réduite. S'ils se félicitent de l'augmentation du contingent fiscal appliqué aux rhums des DOM de 24 000 HAP (Hectolitres d'Alcool Pur) soit + 20%, ils estiment que les acteurs économiques de cette filière à la Martinique ne doivent pas être lésés. Rappelant l'investissement et l'engagement des producteurs qui avec le rhum agricole AOC Martinique fait partie d'une filière française d'excellence reconnue à travers le monde. Pour les parlementaires, c'est aussi le fruit d'une stratégie audacieuse de conquête des marchés internationaux.
Un secteur qui a su se structurer autour de 200 planteurs de canne à sucre, de 8 distillateurs et d'une sucrerie.
LE MAINTIEN DE 4 000 EMPLOIS
On apprend qu'au cours des 10 dernières années ce ne sont pas moins de 80 millions d'euros qui ont été investis par les acteurs de la filière sur les sites de production, en matière de respect environnemental, en recherche-développement, en marketing territorial et international. « Aujourd'hui, ce secteur d'activité économique est porteur de 4 000 emplois dont le maintien est crucial pour un territoire aux taux de chômage dépassant les 20% » .
Nos six parlementaires considèrent que la répartition entre les quatre DOM ne doit pas se faire au détriment de la Martinique au motif que sa filière est déjà très performante. Mais au contraire, elle doit poursuivre sa stratégie de développement, singulièrement en France Hexagonale, qu'elle doit maintenir les emplois et voire créer de nouveaux postes. « Nous, élus de l'Assemblée nationale et du Sénat, exigeons que la Martinique bénéficie d'une augmentation proportionnelle à la progression, du contingent global (+ 20%) » . Ce qui en définitif conduirait à porter le contingent de la Martinique de 54 486 HAP à 65 382 HAP soit une augmentation de 10 897 HAP.
Au moment où le gouvernement vient de lancer les assises de l'Outre-Mer, Bruno Nestor Azérot, Serge Letchimy, Josette Manin, Jean Philippe Nilor, Maurice Antiste et Catherine Conconne souhaitent que la filière canne-sucre-rhum de la Martinique continue « de s'illustrer par des projets novateurs, structurants pour le territoire, vecteurs de développement économique, d'attractivité et créateurs d'emplois, à l'image du projet-phare spiritourisme » .
Ils disent, au nom de l'équité territoriale, refuser formellement « toute atteinte à notre dynamique d'excellence, fruit d'un labeur historique acharné » .
3
VOS COMMENTAIRES
  • mouche Corbillard - 07.10.2017
    En mode : ZEN ATTITUDE
    @ monté Castro
    A quand déciderez vous de commenter un article au lieu d'insulter les gens sur ce forum.
    Vous n’avez aucun argument à part l’insulte et le mépris.

    Les Pédophiles dont vous parler, viennent car les ASSISTER COMME VOUS qui vivent encore aux crochets de leurs PARENTS bénéficient de leurs SUBVENTIONS de la FRANCE.

    C’est la faute AUX FAINEANTS COMME VOUS s’ils viennent dans notre pays accomplir leurs bas instinct.

    Au lieu de venir Insulter les gens sur ce forum commencez par vous trouver un LOGEMENT au lieu de continuer a vivre aux CROCHETS de votre pauvre MAMAN.

    Trouver un boulot arrêter d’être un assister et croyez moi plus aucun pédophile ne viendra en Martinique.

    PS : Si vous êtes malade ce n’est ni de la faute aux internautes sur ce forum ni de la faute de votre famille donc pas la peine d’en vouloir au MONDE ENTIER  !

    En vous souhaitant une bonne journée.
  • monté-cristo - 06.10.2017
    Ha quand les quotas contre les cons ?
    Contre les français pédophiles qui viennent en Martinique avec l'espoir de reproduire la même chose
    Contre ceux sont arriver de leurs bled perdu et pensaient être des rois en Martinique
  • mouche Corbillard - 06.10.2017
    En mode : HULK tout rouge de RAGE
    Bruno Nestor Azérot, Serge Letchimy, Josette Manin, Jean Philippe Nilor, Maurice Antiste et Catherine Conconne !

    VOUS DEFENDEZ LES QUOTAS ?? OK

    A QUAND le COMBAT contre la delinquance ETRANGERE QUI GRANGRENE notre pays ?

    Ces voyous sans fois ni lois qui traversent la mer pour perpertrer leurs méfaits, au NEZ et à la BARBE DES DOUANIERS MARTINIQUAIS qui sont plus fort quand il s'agit de BOMBER LE TORSE à l'AEOROPORT du lamentin quand ils fouillent les valises d'un pauvre VACANCIER.

    Ces ASSASSSINS ces MEUTRIERS ces BRAQUEURS ces VOLEURS venu de l'ile voisine qui nous pourrissent la vie et nous empeche de VIVRE de SORTIR le soir après 22H00.

    Qu'attendez vous ?
    - le MEURTRE d'un martiniquais au cours d'un braquage ?
    - Le viol d'une Martiniquaise au cours d'un cambriolage ?

    VOus serez tenu pour responsable de ce qui arrivera un JOUR ! Le PEUPLE DE MARTINIQUE EN AURA ASSEZ ET DIRA STOP !

    Le responsable qui à supprimer les VISAS avec SAINT LUCIE DEVRA UN JOUR OU L'AUTRE S'EXPLIQUER !!!!
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION