ACTUALITé - ÉDUCATION

Des lycéens de Loire-Atlantique rendent hommage à Aimé Césaire

franceantilles.fr 06.06.2018
Rédaction web

0RÉAGIR

Des lycéens de Loire-Atlantique rendent hommage à Aimé Césaire
Capture Youtube

À l'occasion du 10ème anniversaire de la mort d'Aimé Césaire, les élèves de terminale Littéraire du lycée polyvalent Aimé-Césaire de Clisson (Loire-Atlantique), ont organisé une conférence avec le professeur et auteur Jean-René Bourrel, qu'ils ont ponctuée de mises en voix de poèmes du Chantre de la Négritude. La vidéo ici.

Les lycéens de terminale L du lycée polyvalent Aimé-Césaire à Clisson (Loire-Atlantique) ont rendu hommage au chantre de la Négritude en trois temps, à l'occasion du 10ème anniversaire de sa mort.
Un graffeur a d'abord réalisé une oeuvre, qui a nécessité 9 heures de travail.
Une exposition permamente consacrée à Aimé Césaire a été installée et inaugurée.
La conférence/performance avec le professeur agrégé Jean-René Bourrel a marqué le 3ème temps fort de cette journée de commémoration.
 
Le déroulé de la conférence
1. Aimé Césaire L’Exilé (0:45) : A la fin de sa vie, Césaire a parlé de « ce drame en [lui] de la douleur » ? De quel « drame » s’agit-il ?
- Mise en voix (7:26)
2. Aimé Césaire Le Rebelle (9:04) : Césaire s’est souvent présenté comme un « rebelle », sinon comme « le Rebelle » . Pourquoi une pareille revendication ?
- Mise en voix (17:35)
3. Aimé Césaire Le « Diseur d’essentiel » (19:10) : Le poète est, selon Aimé Césaire, « le diseur d’essentiel ». Que faut-il entendre par là et quelles missions assigne-t-il au poète et au langage poétique ?
- Mise en voix (27:44)
4. Aimé Césaire Le Républicain (28:50) : S’il a condamné sans appel colonialisme et capitalisme, s’il n’a pas hésité à les dénoncer sous leurs formes françaises devant les plus hautes autorités de l’Etat au risque de provoquer des scandales, A. Césaire n’a cependant jamais cessé de proclamer son attachement passionné à la République française. Comment expliquer cette apparente contradiction ?
- Mise en voix (39:08)
5. Aimé Césaire L’Homme universel (41:12) : C’est à Aimé Césaire que l’on doit d’avoir créé le mot de « Négritude », « idée-force » dont il fut par ailleurs avec Léopold Sédar Senghor et Léon-Gontran Damas un ardent défenseur. Mais il a tenu aussi à prendre ses distances par rapport à ce qui aurait pu devenir « une Négritude-ghetto » et à rappeler que son souci permanent fut d’ « apporter une parole d’homme ». Que peut-on entendre par là ?
- Mise en voix finale (45:27)
 
Aimé Césaire, « Cahier d'un retour au pays natal »
« . . . car il n'est point vrai que l'oeuvre de l'homme est finie que nous n'avons rien à faire au monde que nous parasitons le monde qu'il suffit que nous nous mettions au pas du monde mais l'oeuvre de l'homme vient seulement de commencer et il reste à l'homme à conquérir toute interdiction immobilisée aux coins de sa ferveur et aucune race ne possède le monopole de la beauté, de l'intelligence, de la force et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre éclairant la parcelle qu'à fixée notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite. »
 
 
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION