6RÉAGIR

ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

Sargasses à la Pointe Faula : du jamais vu !

Photos : F.O et C.L franceantilles.fr 08.03.2018

Les habitants de la Pointe Faula au Vauclin se sont réveillés ce jeudi matin avec une vue imprenable sur un impressionnant banc de sargasses de près de 50 mètres. Du jamais vu selon les habitués. Cela n'empêche pas aux amateurs de sports nautiques de braver les algues pour pratiquer du kitesurf. Nos photos.


6
VOS COMMENTAIRES
  • Monté-Christo - 10.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • origami - 10.03.2018
    7ans que nous recevons des vagues de Sargasses et les municipalités n'ont pas l'air de prendre le problème à bras le corps. Attendant que des solutions ne viennent de l'hexagone.Alors qu'à notre niveau nous pouvons faire des choses .Consternant
  • BIGRE - 09.03.2018
    Réponse à exagone :
    Il ne faut surtout pas épandre les sargasses dans son jardin et ni ailleurs ( c'est un super poison pour la nature).
    Eh oui l'homme pollue et la nature se venge bien et elle a parfaitement raison de le faire.
    Merci nature et si cela pouvait faire réfléchir et mieux agir la population locale martiniquaise ???
    Cela serait un bien être, mais ce n'est pas gagné !!!
  • Monté-Christo - 09.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • mode - 09.03.2018
    J ai beaucoup de difficultés à lire ces propos impensables incompréhensibles inadmissibles !!!
    arrêtez de mépriser certains !
    Honte à vous.
  • exagone - 08.03.2018
    une aubaine
    c est une aubaine pour
    les agriculteurs
    et les maraichers
    de la région
    des engrais gratuits
    il suffit juste de se mettre au boulot
  • exagone - 08.03.2018
    au boulot
    quelques fourches
    quelques chômeurs
    surtout des professionnels
    et allez hop
    le problème est résolu
  • BIGRE - 08.03.2018
    Tous au boulot pour ramasser les sargasses (RSA, RMI cet faux et vrai chômeurs !!!
    En Martinique il y a tout ce qui faut pour résoudre les caprices naturels de la planète terre ( sargasses), je m'explique :
    Du travail à faire : les sargasses à ramasser.
    De la main d'œuvre locale : 60000 personnes environ qui attendent chaque jour à ne rien faire.
    Des finances, oui pas besoin de finances, ni d'argent supplémentaire puisque ces 60000 personnes sont déjà rémunérés, payées en touchant le RSA, le RMI, les allocations chômage etc...
    Alors mesdames et messieurs les élus des communes de la Martinique utilisaient cette force humaine gratuite non utilisée mise à votre disposition pour vos communes respectives.
    Alors tous au boulot pour nettoyer tout le littoral martiniquais des sargasses et autres déchets jeteset abandonner par la population locale martiniquaise.
  • laverite - 08.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION