ACTUALITé - ENVIRONNEMENT

Un label zéro chordécone d'ici juillet 2018

franceantilles.fr 12.04.2018
Vidéo : Jean-Marc Etifier

7RÉAGIR

Un label zéro chordécone d'ici juillet 2018

Le Parc naturel de Martinique entend rassurer les consommateurs en leur proposant un label zéro chlordécone. Hier après-midi, une réunion d'importance s'est tenue en préfecture. Notre vidéo.

Le Parc naturel de Martinique entend donc rassurer les consommateurs en leur garantissant une traçabilité des produits.




Les premiers produits labellisés zéro chlordécone pourraient apparaître sur les étals dès le mois de juillet 2018.
Pour ce faire, le PNM va s'associer avec le Cirad, la Fredon, la Safer, la chambre d'agriculture, les coopératives et les associations (entre autres).
Interrogé sur l'initiative du Parc, Franck Robine, préfet de la Martinique, juge la méthode « extrêmement intéressante » . « Les services de l'Etat soutiendront cette démarche dès lors qu'elle peut amener tout le monde, en particulier les producteurs agricoles, vers ce zéro chlordécone » , indique-t-il.


7
VOS COMMENTAIRES
  • nature - 14.04.2018
    Associes ?
    C'est curieux mais quand je vois ensemble Boutrin et le préfet je ne suis pas du tout rassuré pour la sécurité de notre écologie : on dirait plutôt deux complices d'une arnaque quotidienne.
  • Eric - 14.04.2018
    D'après un rapport du BRGM, la demi-vie de la chlordecone varie entre 250 et 650 ans, si on ne fait rien pour "casser" la molécule. Encouragé par des résultats positifs d'essais au laboratoire, cet organisme a réalisé des essais de dépollution au champ depuis 2014 dans des conditions qui permettraient sa mise en œuvre avec le matériel agricole existant déjà en Martinique.
    Il serait intéressant que France Antilles fasse le point avec les auteurs de ces travaux sur ce sujet préoccupant. Je n'ai personnellement plus grande confiance dans les produits que je trouve sur les étals de marché (produits de la mer comme produits de la terre).
  • laverite - 13.04.2018
    la bel zero ?????
    oui bien sure quand le TCSP aura démarré !!! ou les poules auront des dents....arfarf

    WHAT ELSE ?
  • laverite - 13.04.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • zakari - 13.04.2018
    @laverite
    Pourquoi "commissaire ?".
    Parce que l'on supprime vos commentaires ?
    Vous soulez tout le monde avec votre phobie des franc maçons.
    Si on ne supprimait pas vos commentaires, vous aurez fait 50 commentaires tous les jours sur les Franc maçons.
    Créez votre propre site sur la franc maçonnerie, ainsi vous pourrez vous défoulez.
    Mais arrêtez de souler les gens avec vos commentaires sur les franc maçons.
  • johnn - 13.04.2018
    Analyse en martinique
    Pour commencer il faut équiper le nouveau batiment laboratoire d'analyses régional, de materiels et de personnels spécialisés dans la recherche du chloredecone dans les légumes vendus pour la consommation. Aujourd’hui, envoyer des échantillons de légumes en France ou en Guyane et attendre 15 jours pour les résultats, ce n'est pas acceptable.
  • laverite - 12.04.2018
    et commissaire......
    et qu est ce qu il en pense Laurent de laguarigue et ses héritiers ????

    et ca ca passe ? car effectivement la molecule qui disparait dans 1 a 8 siecles..ca fait un brin tache hein...POUR NOS FAMILLES MARTINIQUAISE SET NOS ENFANTS...

    au fait commissaire tes hors sol toi ? pas de famille ici ?

    what else?
  • mode - 12.04.2018
    Sur tant de terres chlordéconées ???
    Et les autres pesticides ? On en fait quoi ?
  • laverite - 12.04.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION