ACTUALITé - FAITS DIVERS

MÉDIAS - ATV à nouveau en redressement judiciaire

France-Antilles Martinique 11.01.2018
L.S.

4RÉAGIR

ATV à nouveau en redressement judiciaire
Malgré une stratégie qui lui a permis de conquérir de l'audience, ATV est à nouveau placée en redressement judiciaire, essentiellement en raison de dettes sociales.

La chaîne locale, qui aura 25 ans cette année, est à nouveau placée en redressement judiciaire. Elle recherche des candidats à la reprise qui ont jusqu'au 26 janvier pour déposer leur offre.

Le tribunal de commerce de Fort-de-France a, à nouveau, placé ATV en redressement judiciaire, le 21 décembre dernier. La chaîne a jusqu'au 26 janvier pour trouver un repreneur. Le propriétaire du groupe, Jean-Michel Hégesippe, 395e plus grande fortune de France sur 500, selon le classement du journal Challenges pour 2017, quitte donc le navire, après plus de trois ans à la barre. ATV serait alourdie d'environ 800 000 euros de dettes sociales. Mais la situation n'est pas nouvelle pour certains salariés qui ont connu déjà plusieurs procédures de redressement, voire de liquidation.
Pourtant, depuis plusieurs années, la chaîne a gagné en audience et rivalise avec le poids-lourd public.
ATV est la première chaîne privée autorisée par le CSA aux Antilles. Projet porté par Olivier Laouchez et André Campana, elle a commencé à émettre le 11 février 1993. Elle a dès son lancement fait le choix de la proximité en créant, notamment, des flashs d'infos en créole. Elle rencontre ses premières difficultés financières dès 1994. Suite à une augmentation du capital, elle passe sous le contrôle d'une filiale du groupe Monplaisir en 2008.
DES PROCÉDURES QUI S'ENCHAÎNENT
Mais, déjà, en janvier 2009, elle est placée en redressement judiciaire. Ce qui conduit à la reprise de la chaîne, par HRTV (une holding composée de multiples actionnaires locaux), le 21 janvier 2010. La société est alors divisée en quatre unités, en fonction des activités menées : rédaction (Caraïbe global news), diffusion (AGDIF), régie publicitaire (GMG), production (Papay prod). Quelques mois plus tard, la société à laquelle appartient la rédaction est liquidée et le journal télévisé cesse d'être diffusé pendant 10 jours.
La chaîne poursuit une politique de proximité et créé des émissions locales. En 2012 et 2013, ATV est même la chaîne la plus regardée en Martinique. Elle continue ensuite à talonner la 1ère.
Mais très vite elle est à nouveau en difficulté. Alors qu'elle fête ses 20 ans, ATV est placée en redressement judiciaire le 23 avril 2013 pour une dette de plus de 3 millions d'euros.
Fin octobre 2014, le tribunal de commerce de Fort-de-France acte la cession de HRTV à H-Média. C'est donc Jean-Michel Hégesippe, le seul repreneur en lice, via une SARL créée pour la reprise, qui devient le nouveau maître à bord. La chaîne se développe avec la création d'ATV Guadeloupe et d'ATV Guyane.
Mais décidément, les difficultés ne sont jamais loin et une nouvelle procédure de redressement judiciaire a débuté il y a plusieurs mois. Elle concerne désormais l'ensemble du groupe, en Martinique, Guadeloupe et Guyane et ses 54 salariés.
4
VOS COMMENTAIRES
  • bokit - 12.01.2018
    undefined
    undefined
  • zakari - 11.01.2018
    Nouvelle donne
    La télé traditionnelle n'a plus d'avenir en Martinique, surtout dans une île de moins de 400 mille habitants synonyme de recettes publicitaires restreint pour des salaires de pays riches.
    Il faut faire comme les chaînes de TNT en métropole, un minimum de salariés et une automatisation de la diffusion des programmes.
  • monté-cristo - 11.01.2018
    Le con'plotis de sortie
    la 5 qui appartenait à un milliardaire à bien couler
  • laverite - 11.01.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • paindoux - 11.01.2018
    Stop ou encore
    "Suite à une augmentation du capital, elle passe sous le contrôle d'une filiale du groupe Monplaisir en 2008" :
    SANS COMMENTAIRE MAIS COMMENT TAIRE
  • laverite - 11.01.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION