ACTUALITé - FAITS DIVERS

Course-poursuite, les policiers tirent

France-Antilles Martinique 16.05.2017
R.L.

4RÉAGIR

Course-poursuite, les policiers tirent

Scène surréaliste ce lundi en fin d'après-midi : une Seat Ibiza avec un conducteur d'une vingtaine d'années a été pris en chasse par plusieurs véhicules de police, les motocyclistes de la brigade et l'hélicoptère de la gendarmerie. Les policiers ont dû faire usage de leur arme pour intercepter le fuyard.

Interpellation mouvementée hier soir, au Morne-Pitault, au Lamentin. Les policiers de la Compagnie Départementale d'Intervention, appuyés de la brigade motorisée, ont mis fin à la course folle d'un conducteur récalcitrant.
C'est tout d'abord au niveau de la route de la Folie, à Fort-de-France, que l'automobiliste aurait refusé de s'arrêter à un contrôle. Selon les premiers éléments obtenus hier soir, il aurait foncé, pour un motif indéterminé, sur les fonctionnaires de police qui procédaient à un contrôle routier. S'en est suivie une prise en chasse pendant une bonne trentaine de minutes. Les motards de la police nationale ont été appelés en renfort. Des coups de feu auraient été entendus au niveau du quartier Basse-Gondeau. Selon nos sources, ce sont les fonctionnaires qui auraient été contraints de tirer. L'enquête devra déterminer dans quelles circonstances.
Mais l'automobiliste semblait bien décidé à ne pas s'arrêter. Il aurait foncé sur les motocyclistes et poursuivi sa route jusqu'au quartier Quatre Croisées avant d'être finalement intercepté au Morne-Pitault, au Lamentin. Il a été immédiatement placé en garde à vue.
Très peu d'informations ont été données hier soir sur les circonstances précises de son interpellation. Deux policiers auraient été légèrement blessés. Les investigations vont se poursuivre pour comprendre pourquoi cet homme a refusé de s'arrêter.
Compte tenu des coups de feu, l'Inspection générale de la police nationale devrait être également saisie, comme toujours dans ce type de dossiers.
4
VOS COMMENTAIRES
  • monté-cristo - 18.05.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • BIGRE - 17.05.2017
    La justice doit s'appliquer.
    Appliquons la peine maximale et point c'est tout.
    Tolérance zéro pour les criminels et autres.
  • monté-cristo - 17.05.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • FN (francais normal) - 17.05.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • laverite - 16.05.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • laverite - 16.05.2017
    ET PENDANT QU ON NOUS AMUSE ! ! !
    ON A UN HELLICO DE LA GENDARMERIE QUI FAIT DES VOLS STATIONNAIRES PENDANT 1/2 HEURES;;;A MOINS DE 500 PIEDS AU DESSUS DE MAISON D HABITIATION ET DE ZONE URBAINE

    pour info c est interdit par l aviation civile ? si l hellico se casse la gueule OU SERONT ENCORE LES RESPONSABLES PAS COUPABLES ,,,,????

    WHAT ELSE ?
  • FN (francais normal) - 16.05.2017
    western
    la Martinique et ses délinquants routiers dans toute sa splendeur
    c etait pourtant très simple de tirer dans une roue
    au moment ou il a essayer de s enfuir
    il fallait mieux jouer aux cow-boys
    la police et la gendarmerie ne servent a rien dans ce departement
  • mouche Corbillard - 16.05.2017
    En mode: sans voix
    Bravo aux forces de l'ordre pour ce travail exemplaire

    Mais bon je ne me fais pas d'illusion avec un bon avocat ce fou dangeureux pour bénéficier des avantages de la " loi DELUGE" vous savez cette loi qui permet d'utiliser sa voiture contre n'importe quoi et d'insulter les forces de l'ordre et ensuite d'avoir le soutien des copains artistes, qui vous organisent une soirée de soutien à l'ATRIUM.

    En prime il aura peut être doit à une paire de lunette ridicule aussi.

    Encore une fois bravo les forces de l'ordre pour ce travail formidable et bon courage aux bléssés.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION