ACTUALITé - FAITS DIVERS

Du lait hydratant à la cocaïne

France-Antilles Martinique 05.01.2018
B.Dls

0RÉAGIR

Du lait hydratant à la cocaïne
Le 22 décembre dernier, Sami T., un Marseillais de 20 ans, a été interpellé à l'aéroport Aimé-Césaire avec 8 14 grammes de cocaïne dans sa valise. La drogue était dissimulée dans des flacons de lotion hydratante. Le jeune homme devait prendre l'avion pour rentrer à Paris. Face aux douaniers, puis aux policiers, le prévenu ne donne aucune information sur les commanditaires, par peur des représailles. La douane estime la valeur de la marchandise à 6 500 euros. C'est ainsi que l'individu se retrouve poursuivi pour trafic de stupéfiants devant le tribunal correctionnel de Fort-de-France.
L'enquête révèle que Sami T. est venu en Martinique pour les vacances du 10 au 16 décembre, puis il avait décidé de prolonger son séjour jusqu'au 22. Le billet d'avion et l'hôtel ont été payés en espèces. « J'ai commis une erreur. Je me trouve dans une situation précaire. Je voulais soulager financièrement ma famille et j'avais besoin de payer une dette » , confie le prévenu à la barre.
Sami T. possède un casier vierge, mais son manque de coopération ne lui attire pas la sympathie du parquet. La procureure indique également que l'adresse fournie par le mis en cause n'est pas la bonne et qu'il n'a donc aucune garantie. « Il est décrit comme fragile, mais pourtant à la barre il était serein » , souligne la représentante du parquet avant de requérir 18 mois de prison ferme. « Il s'agit d'une affaire de mule tristement banale. Nous ne sommes pas en train de juger Pablo Escobar » , plaide Me Suret, avocate de la défense. Le tribunal condamne Sami T. à 2 ans de prison ferme avec maintien en détention et 6 500 euros d'amende douanière.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION