2RÉAGIR

ACTUALITé - FAITS DIVERS

Herbe, crack et résine saisis aux abords d'établissements scolaires

franceantilles.fr 09.11.2017

Ce mardi, un important dispositif de contrôle routier a été réalisé par la gendarmerie de Martinique aux abords des établissements scolaires du Marin, du François, aux Trois- Îlets et à Rivière-Salée.

34 gendarmes de la compagnie de gendarmerie départementale du Marin et de l'escadron départemental de sécurité routière renforcés par un maître de chien ont été déployés, mardi lors des contrôles menés aux abords de plusieurs établissements scolaires du sud.?L'opération a permis de saisir des produits stupéfiants : 2,5 grammes de crack, 18,2 grammes d’herbe de cannabis, 6,4 grammes de résine de cannabis ainsi que 6 ciseaux et 1 tournevis.
En parallèle, 32 procédures ont été établies pour des infractions diverses : franchissement d’une ligne continue, usages du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité, non port de casque, défauts de contrôle technique, pneumatiques lisses...

2
VOS COMMENTAIRES
  • nature - 11.11.2017
    Confusion
    La confusion créée de toute pièce et soigneusement entretenue par les gouvernements français depuis trente ou cinquante ans entre les drogues illégales est tout simplement criminelle : c'est une forme de banalisation là où il faudrait au contraire de l'information pour mettre en garde les utilisateurs : ce n'est pas du tout les mêmes produits et ils ne font pas du tout les mêmes dégats.
    Cette prohibition à les mêmes inconvénients que celle de l'alcool aux US au début du XXeme sciècle : elle crée des filières délinquantes et détruit la jeunesse : sans doute le but recherché.
    Et pendant ce temps là, l'alcool coule à flot et rapporte beaucoup à l'Etat même si c'est de loin le plus socialement coûteux, mais ce ne sont pas les mêmes qui trinquent et qui payent ( violence, accidents routiers etc.).
  • BIGRE - 10.11.2017
    Bravo et félicitations à nouveau aux gendarmes.
    Mais pourquoi les forces de police nationale et municipale restent aux abonnés absentes.
    Pourquoi paye ton des gens qui font semblant de travailler et qui ne font pas leurs devoirs professionnels?
    Pourquoi on laisse perduré cette situation ?
    Pourquoi le ministère de l'intérieur ne prend pas des sanctions à l'encontre de ces agents défaillants là ?
  • monté-cristo - 09.11.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION