ACTUALITé - FAITS DIVERS

« Il avait l'habitude de partir à pied tous les jours »

France-Antilles Martinique 10.11.2017
A.A.

0RÉAGIR

« Il avait l'habitude de partir à pied tous les jours »
Camille, 97 ans, le beau-frère de Clotaire aimerait participer aux recherches, mais son état de santé ne le lui permet pas. (A.A./France-Antilles)

6 jours que la famille et les proches de Clotaire Linord sont sans nouvelle de lui. L'homme de 86 ans a quitté le domicile de la famille d'accueil qui l'héberge à Bois d'Inde au Gros-Morne et n'a plus donné signe de vie. Sa famille d'accueil est sous le choc.

Clotaire Linord souffre de la maladie d'Alzheimer. Depuis le passage de l'ouragan Dean, en 2007, durant lequel il a perdu sa maison à Trinité, il vit en famille d'accueil au Gros-Morne au quartier Bois d'Inde. Clotaire Linord a quitté à pied le domicile samedi en fin de matinée. Depuis, plus aucune trace de lui. Yvette, la maîtresse de maison, est accompagnée de sa fille est la première à prendre la parole. « Samedi matin, lorsque je l'ai vu partir, je ne me suis pas tout de suite inquiétée. Il avait l'habitude tous les jours, après son petit-déjeuner, de partir à pied pour se rendre sur son terrain où se trouvait sa maison à Trinité et de revenir l'après midi. Mais lorsque je me suis aperçu ce jour là qu'il n'était pas rentré, et que le soir arrivait il n'était toujours pas là, je me suis vraiment inquiétée » .
Cette famille considère le vieil homme comme l'un des siens. « Nous n'avons pas de lien de parenté avec lui, mais cela fait dix ans qu'il est hébergé chez nous. Nous l'avons recueilli au lendemain du passage de Dean qui avait complètement ravagé sa maison située au quartier Malgré-Tout à Trinité. Nous avons appris à l'apprécier pour sa gentillesse et sa discrétion » Lucienne, la fille d'Yvette poursuit. « Clotaire avait changé depuis un an, suite à l'AVC de ma mère. Il s'était replié sur lui-même » . Ce n'est pas la première fois que ce dernier disparaît de la sorte. L'année dernière, il avait également disparu. Il avait été retrouvé à la Meynard.
UN ANCIEN BOUCHER
« Dieu est grand! Nous prions pour qu'on le retrouve sain et sauf. »
Assis près de la table, Camille le beau-frère de Clotaire a du mal à cacher sa tristesse. « Nous nous connaissons depuis des années, avant même qu'il ne rencontre ma soeur » .
Clotaire était un ancien boucher. Il a également livré de la canne à l'usine du Galion. « Son frère et sa soeur sont mort et à ma connaissance il n'a pas d'enfant. C'est un homme formidable, plein d'attention. Il m'a toujours rendu service, même si ces derniers temps nous ne nous fréquentions pas. Sa disparition est un véritable coup de massue pour moi. Je me souviens que je lui avais proposé de venir vivre chez moi, proposition qu'il avait refusée. J'aurais aimé participer aux recherches, malheureusement à cause de ma santé je ne peux pas mais je prie le seigneur que l'on retrouve vivant. »
Clotaire Linord mesure 1m60, foncé de peau, mince, cheveux grisonnant mais rasés complètement donnant l'apparence d'une calvitie totale. Il serait vêtu d'un jean, d'une chemise à manches courtes de couleur blanche avec des rayures verticales grises ou de couleur unie rose saumon et des chaussures de jardinage de type bottines de couleur verte. Pour toutes informations, contactez la brigade de proximité du Gros-Morne au 0596.67.80.63. ou composer le 17!
0
VOS COMMENTAIRES
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION