9RÉAGIR

ACTUALITé - FAITS DIVERS

Six touristes trouvent la mort dans un incendie en Guadeloupe

B.C. / Photos Harry Mapolin et Sarah Balay franceantilles.fr 31.10.2018

Les six occupants d'un logement se seraient retrouvés coincés à l'intérieur de leur résidence, à Saint-François (Grande-Terre), en Guadeloupe.

Trois hommes, deux femmes et un enfant sont décédés dans la nuit de mardi à mercredi, lors de l’incendie de l’appartement qu’ils occupaient, résidence Panorama, à Saint François. A priori coincés dans le logement, ces derniers semblent avoir été asphyxiés par les fumées, après s'être réfugiés à l’étage. Il s’agissait de touristes.
Selon l’officier de permanence du Codis (centre opérationnel départemental d'incendie), l’alerte, qui a été donnée aux alentours de 1 h 45, a été suivie par la mobilisation de 25 sapeurs pompiers venus à bord de deux engins de lutte contre le feu et de quatre ambulances, depuis les casernes et centre de secours de Saint-Francois, Sainte-Anne, Morne-à-l’Eau et Les Abymes.
 
Origine inconnue
Si le feu a été maîtrisé moins d’une heure après l’alerte, les secours n’ont en revanche rien pu faire pour sauver les six victimes qui se trouvaient toutes en arrêt cardio-respiratoire.
L’origine de cet incendie, qui ne semble pas avoir provoqué d’important dégâts structurels à l’extérieur du bâtiment, demeure inconnu.
Des investigations sont en cours. Dans la commune, c'est l'effroi total après ce drame.
 
Vive émotion
Le préfet de Région Philippe Gustin, présent sur les lieux du drame avec le procureur de la République de Pointe-à-Pitre (plus de précisions sur France-Antilles Guadeloupe), n'a pas caché son émotion. En pensant tout d'abords aux familles des victimes. « C'est en leur direction que vont mes premiers mots. J'ai également des pensées pour tous ceux qui ont tenté de sauver ces vies », a-t-il ainsi indiqué. Avant de confirmer que le nombre total de personnes décédées dans cet incendie s'élevait bien à six.
Elles se trouvaient « dans cette résidence qui avait une vocation de location touristique saisonnière », a-t-il encore livré non sans noter que « c'est désormais au parquet qu'il conviendra de communiquer à la fois les éléments [de ce drame] et les identités des victimes. »
 
Le maire « très affecté »
Laurent Bernier, le maire de Saint-François, et son équipe se sont rendus sur place dès 3h du matin. Le maire se dit « très affecté » par ce drame qui touche « une famille entière, deux grands-parents, deux parents, un adolescent et une enfant qui ont péri dans ce terrible incendie ». Plus de précisions ici (FA Guadeloupe)
 

 

9
VOS COMMENTAIRES
  • P.R.1955 - 03.11.2018
    infos ?
    pour les incultes qui me critiquent
    je les invite a consulter les commentaires
    sur le même sujet sur Yahoo
    çà les fera réfléchir avant de dénigrer les autres
  • exagone - 02.11.2018
    negligence
    c est simplement de leur faute
    la négligence ne pardonne pas
    laisser un BBQ mal éteint devant sa porte
    avec en plus des grilles de sécurité
    inviolables
    quand on a pas plus confiance dans
    les habitants de ce département
    on reste chez sois
  • P.R.1955 - 02.11.2018
    complément d informations
    d après le journal 20 MN
    D’après les premiers éléments de l’enquête, le départ du feu a eu lieu sur la terrasse de l’appartement, à l’entrée, dans un espace protégé par une grille que les pompiers ont trouvée fermée à leur arrivée. C’est un barbecue à charbon que la famille avait utilisé la veille au soir qui, mal éteint, serait la source de l’incendie, selon les enquêteurs. C’est la fumée, très abondante, qui a piégé à l’intérieur de l’appartement les deux couples et leurs enfants.
    Avant de m insulter vérifier vos informations
    MERCI DE PUBLIER CE COMMENTAIRE
  • P.R.1955 - 02.11.2018
    Francsko et Monté-Christo
    pour que je respecte les autres
    il faut au minimum qu ils le méritent !!
    le respect ça se mérite point barre !!
  • P.R.1955 - 02.11.2018
    pourquoi ?
    les escrocs marchand de sommeil
    qui louent des taudis aux vacanciers
    resteront impunis comme en Martinique
  • Francsko - 01.11.2018
    @PR 1955
    Il s sont juste morts dans des conditions atroces.
    Fais preuve de dignité, fais preuve de respect si t'en es capable.
  • Monté-Christo - 01.11.2018
    Par contre répondre au manque de respect du P.R mérite d'être censuré
  • exagone - 01.11.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • exagone - 01.11.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • Monté-Christo - 31.10.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION