ACTUALITé - FAITS DIVERS

Un blessé par arme à feu à Fort-de-France

franceantilles.fr 24.12.2018
B.Dls

2RÉAGIR

Un blessé par arme à feu à Fort-de-France

 La victime, qui présentait deux impacts de balles au visage, venait d'effectuer ses achats dans un centre commercial.

La scène s'est déroulée hier soir, dimanche 23 décembre, aux alentours de 20h11 devant un centre commercial situé à Dillon, à Fort-de-France. La victime, un homme d'une trentaine d'années, venait apparemment d'effectuer des achats et s'en allait. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire. Le ou les auteurs sont activement recherchés par les autorités.
L'homme blessé a rapidement été pris en charge par les secours. Il présentait deux impacts de balle au niveau du visage. Il était conscient à l'arrivée des pompiers. Il a rapidement été évacué vers le CHU de Fort-de-France. Il était toujours conscient à son arrivée à l'hôpital. Son pronostic vital n'était pas engagé à ce moment-là.
Selon nos informations il s'agirait d'une tentative de braquage qui aurait mal tournée. Une version qui n'a pas été confirmée pour l'instant par les autorités. Sur les réseaux sociaux de nombreux messages indiquent que la victime serait l'artiste Factor Will, cette information n'a pas été confirmée par les personnes en charge de l'enquête.
2
VOS COMMENTAIRES
  • laverite - 08.01.2019

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • alix - 27.12.2018
    Et depuis ???
    Depuis quand les "réseaux sociaux" sont-ils devenus source d'info pour "LE quotidien" ???
    Journaliste de terrain, ça veut encore dire quelque chose ?!!!
    Gabriel, revient !
  • zakari - 25.12.2018
    Une tentative de braquage ?
    Une tentative de braquage ? Même si nous sommes en période de Noël, mais nous faire croire au père noël, c'est un peu gros.
    Il s'agit surement d'un gentil règlement de compte comme presque à chaque fois.
    Des voyous qui braquent des gens pour leur voler leurs courses aux sorties des centres commerciaux, ce n'est pas une chose fréquente.
    Pour la voyoucratie, il n'y a pas de trêve de Noël.

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION