ACTUALITé - FAITS DIVERS

Un chauffeur de bus scolaire positif aux stupéfiants

franceantilles.fr 17.02.2017

2RÉAGIR

Un chauffeur de bus scolaire positif aux stupéfiants

Le conducteur contrôlé à Sainte-Luce s'est vu retirer immédiatement son permis de conduire. Le car et les élèves ont dû être pris en charge par un autre chauffeur.

Un chauffeur de bus scolaire a été contrôlé positivement ce vendredi matin aux stupéfiants, lors d'un contrôle de gendarmerie réalisé entre 6 heures et 8 heures à Sainte-Luce. L'Escadron Départemental de Sécurité Routière y opérait un contrôle des bus de transport scolaire desservant les établissements du Marin.
L'EDSR a immédiatement dressé à l'encontre du conducteur une procédure pour conduite sous l'empire de produits stupéfiants. Il a également été retrouvé en possession d'une petite quantité de résine de cannabis. Le chauffeur s'est vu notifier une mesure de rétention immédiate de son permis de conduire. Le bus ainsi que les élèves ont dû rester sur place le temps qu'autre chauffeur de la société ne prenne le relais.
L'opération visant les bus scolaires a été réalisée avec le concours d'une équipe cynophile stupéfiant et de la communauté de brigades du Marin. Trois bus (161 élèves) et un minibus (4 élèves) ont ainsi été contrôlés. Les gendarmes ont dressé deux procédures pour détention de produits stupéfiants (un joint sur un lycéen et la petite quantité de résine sur le conducteur d'un des bus).
Outre les transports scolaires, ils ont également relevé un défaut de licence de transport (taxi collectif), un défaut d'extincteur à bord d'un poids lourd, trois non-ports de la ceinture de sécurité et non-port du casque.
Ce type d'opération sera renouvelée dans les prochaines semaines. « La sécurisation des transports scolaires de l'île est une priorité clairement affichée pour les gendarmes », affirme le commandant Serge Toire, chef de l'EDSR.
2
VOS COMMENTAIRES
  • BIGRE - 18.02.2017
    undefined
    1sur 4 des chauffeurs en Martinique conduisent avec des stupéfiants tous les jours ! ! ! !Pas normal , En Martinique il n'y a aucun combat ni de la police et ni des responsables ! ! !
  • bokit - 18.02.2017
    La défonce
    Je ne comprends pas pourquoi avoir besoin de fumette pour travailler On ne plane pas avec la sécurité des enfantsNe doit pas etre licencier par son patron mais lui faire payer une forte amende
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION