ACTUALITé - POLITIQUE

Violences conjugales : la sénatrice Conconne demande « une meilleure prise en compte »

franceantilles.fr 23.01.2018

6RÉAGIR

Violences conjugales : la sénatrice Conconne demande «  une meilleure prise en compte »

La sénatrice Catherine Conconne a interpellé Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur sur le sujet ce mardi, dans le cadre des questions d’actualité au gouvernement. Elle a rappelé qu'une

La sénatrice Catherine Conconne a pris la parole ce mardi dans le cadre des questions d'actualité a gouvernement sur un sujet bien d'actualité : les violences conjugales. « En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint. A la Martinique, le dernier homicide perpétré dans le cadre conjugal date de ce week-end ! », a-t-elle précisé.
La parlementaire martiniquaise a ainsi rappelé que « la Martinique est un territoire particulièrement touché par les infractions de violences conjugales : le taux de criminalité en la matière est de 9,5 pour mille, contre 4,4 au niveau national ». En 2017, près d'un millier de plaintes portant sur des faits de violences au sein du couple a été traité par les services de police et de gendarmerie martiniquais, a-t-elle indiqué. Pour la sénatrice, « la connaissance est la meilleure arme pour combattre ce fléau ».

Réforme des statistiques
Elle propose de réformer l’état 4001, qui recense l'activité mensuelle des services de police et de gendarmerie par deux mesures. « D’une part, en créant une ligne portant sur les procédures pour violences au sein du couple (qui n'existe toujours...), d’autre part en classant cette ligne parmi les quelques indicateurs où une hausse des faits constatés est considérée comme positive ».
Sans répondre sur le fond, la ministre a confirmé la nécessité de mieux mesurer ces actes de violence. Elle a proposé d'étudier la demande de Catherine Conconne dans le cadre des Assises de l'Outre-mer et a indiqué réfléchir à la création d'un Observatoire de l'égalité en Martinique. 

6
VOS COMMENTAIRES
  • BIGRE - 27.01.2018
    Sans bonne volonté, les problèmes resteront entier dans les DOM TOM!!!!!
    Donc arrêtons de gaspiller l'argent public des français pour rien et aucun résultat.
    Faisons des économies c'est un point de départ.!
  • de base - 26.01.2018
    SENAT
    Il n'aura plus de sénat dans quelque années, c'est des plaqués.
    IL NE FAUT ÊTRE NI CON, NI CONNE POUR CONCLURE que c'est depuis giscard et sa ministre simone veille qu'il y a tant de violence en tout.
  • laverite - 26.01.2018
    ARF ARF ARF .....100 blagues
    c est sure que c est ta "senateuse"...zakari jaune !!!

    mais a toi seul...elle te représente parfaitement..lol

    what else?
  • zakari - 24.01.2018
    BIGRE et laverite
    À quand une meilleur prise en charge des antidépresseurs.
  • BIGRE - 24.01.2018
    Mais pourquoi les martiniquais ne respectent pas les lois françaises et la réglementation française ?
    Déjà on commence par cela, la vie en société française fonctionne correctement.
    Alors les râleurs, les donneurs de leçons balayaient devant votre propre porte.
    À méditer.!!!
    Avec sérieux !!!
  • laverite - 23.01.2018
    et a quand une meilleurs prise en compte
    contre les mauvais payeurs de loyers par exemple ???

    ou les employeur de gardiens avec casier judiciaire ??? ou encore une meilleurs prise en compte du suivi de versement de subventions et primettes a ses très proches !!!

    DÉCIDÉMENT EN FRANCE, DOIVENT PAS SE SENTIR TROPS SEULS ! A vomir cette ripoublik..cooptée

    what else?
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION