7RÉAGIR

ACTUALITé - SOCIAL

Grève levée à la clinique Sainte-Marie

Photos Wilfrid Tereau/France-Antilles franceantilles.fr 04.12.2017

Un mouvement de grève avait débuté ce lundi à la clinique Sainte-Marie, à l'appel de la CDMT. Les agents dénonçaient une absence de moyens de leur direction (groupe Kappa) pour traiter leurs patients correctement. Un protocole d'accord a pu être signé dans l'après-midi et les barrages ont été levés.

La clinique Sainte-Marie, à Cluny (Schoelcher), a été bloquée depuis ce matin, par les agents grévistes. Un service minimum avait été mis en place. Le préavis de grève déposé la semaine dernière par la CDMT a pris effet à compter de ce lundi matin (4 décembre) mais, finalement, direction et grévistes sont parvenus à un accord dans l'après-midi.
(Plus de précisions dans notre édition de ce mardi)

7
VOS COMMENTAIRES
  • piniok - 28.12.2017
    Ah l'ignorance
    Je ne suis pas pour les méthodes des syndicalistes mais il existe une triste réalité. Aux gens qui disent que le martiniquais est fainéant, dit n'importe quoi. Certains ouvriers ne connaissent pas leurs droits et certains patron profitent de leur ignorance. Ici il y a beaucoup de patrons profiteurs. Certains employers subissent car ils ont besoin d'argent. Il y a plein d'entreprise où les ouvriers souffrent en silence. Ce n'est en Martinique seulement c'est mondial.
  • laverite - 11.12.2017
    la propagandstaffel fait son oeuvre....
    et de plus en RJ et subventionné à outrance..

    what else?
  • BIGRE - 05.12.2017
    Arrêtons l'hypocrisie, Mettez vous tous au travail au lieu d'attendre et de toujours vous plaindre pour un Oui et un non.
  • zakari - 04.12.2017
    Un jour viendra
    Un jour viendra qu'il n'y aura plus d'entreprises à couler, ce jour là nos syndicalistes seront au chômage.
    Ils feront sans doute une dépression nerveuse.
    La Martinique bat tous les records du monde du nombre de grèves par an.
    Comment voulez-vous que les investisseurs viennent dans une île ou la guérilla sociale est permanente.
  • zakari - 04.12.2017
    JURISPRUDENCE AMJ 2
    "Les agents dénonçaient une absence de moyens de leur direction".
    La direction a t-elle les moyens ?
    Il y a pas longtemps encore cette clinique était au bord de la faillite, le groupe Kappa a repris cette structure, ce qui a sauvé les agents du chômage.
    Le manque de moyens que dénoncent les agents, met-il en danger la qualité des soins et la vie des patients ?
    Philippe Pierre-Charles ce fait malmener par Marie-Jeanne, il cherche donc à sauver la face en coulant cette clinique.
    Les perdants seront les moutons qui suivent Pierre-Charles.
    C'est lorsqu'ils pointeront à pôle emploi qu'ils comprendront.

  • zakari - 04.12.2017
    Jurisprudence AMJ
    La direction de la clinique doit appliquer la jurisprudence AMJ."Pas de négociations tant que l'entrée de la clinique sera bloquée".AMJ a donné l'exemple avec le PNRM en maltraitant goulûment Philippe Pierre-Charles.AMJ a montré aux patrons martiniquais comment traité les syndicalistes et s'ils persistent, il faut faire intervenir les forces de l'ordre.Pou fouté yo déwo, comme fait AMJ.
  • laverite - 04.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • BIGRE - 04.12.2017
    Les syndicats, les grévistes et certains fainéants ont tous ruinés la Martinique.
    Appliquer la loi française.
    Remettons le travail obligatoire pour tous de 18 à 55 ans.
    Arrêtons de payer des gens qui font semblant de travailler.
    Arrêtons de gaspiller l'argent public.
    Merci.
  • laverite - 04.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION