6RÉAGIR

ACTUALITé - SOCIAL

Grève levée à la clinique Sainte-Marie

Photos Wilfrid Tereau/France-Antilles franceantilles.fr 04.12.2017

Un mouvement de grève avait débuté ce lundi à la clinique Sainte-Marie, à l'appel de la CDMT. Les agents dénonçaient une absence de moyens de leur direction (groupe Kappa) pour traiter leurs patients correctement. Un protocole d'accord a pu être signé dans l'après-midi et les barrages ont été levés.

La clinique Sainte-Marie, à Cluny (Schoelcher), a été bloquée depuis ce matin, par les agents grévistes. Un service minimum avait été mis en place. Le préavis de grève déposé la semaine dernière par la CDMT a pris effet à compter de ce lundi matin (4 décembre) mais, finalement, direction et grévistes sont parvenus à un accord dans l'après-midi.
(Plus de précisions dans notre édition de ce mardi)

6
VOS COMMENTAIRES
  • laverite - 11.12.2017
    la propagandstaffel fait son oeuvre....
    et de plus en RJ et subventionné à outrance..

    what else?
  • BIGRE - 05.12.2017
    Arrêtons l'hypocrisie, Mettez vous tous au travail au lieu d'attendre et de toujours vous plaindre pour un Oui et un non.
  • zakari - 04.12.2017
    Un jour viendra
    Un jour viendra qu'il n'y aura plus d'entreprises à couler, ce jour là nos syndicalistes seront au chômage.
    Ils feront sans doute une dépression nerveuse.
    La Martinique bat tous les records du monde du nombre de grèves par an.
    Comment voulez-vous que les investisseurs viennent dans une île ou la guérilla sociale est permanente.
  • zakari - 04.12.2017
    JURISPRUDENCE AMJ 2
    "Les agents dénonçaient une absence de moyens de leur direction".
    La direction a t-elle les moyens ?
    Il y a pas longtemps encore cette clinique était au bord de la faillite, le groupe Kappa a repris cette structure, ce qui a sauvé les agents du chômage.
    Le manque de moyens que dénoncent les agents, met-il en danger la qualité des soins et la vie des patients ?
    Philippe Pierre-Charles ce fait malmener par Marie-Jeanne, il cherche donc à sauver la face en coulant cette clinique.
    Les perdants seront les moutons qui suivent Pierre-Charles.
    C'est lorsqu'ils pointeront à pôle emploi qu'ils comprendront.

  • zakari - 04.12.2017
    Jurisprudence AMJ
    La direction de la clinique doit appliquer la jurisprudence AMJ."Pas de négociations tant que l'entrée de la clinique sera bloquée".AMJ a donné l'exemple avec le PNRM en maltraitant goulûment Philippe Pierre-Charles.AMJ a montré aux patrons martiniquais comment traité les syndicalistes et s'ils persistent, il faut faire intervenir les forces de l'ordre.Pou fouté yo déwo, comme fait AMJ.
  • laverite - 04.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • BIGRE - 04.12.2017
    Les syndicats, les grévistes et certains fainéants ont tous ruinés la Martinique.
    Appliquer la loi française.
    Remettons le travail obligatoire pour tous de 18 à 55 ans.
    Arrêtons de payer des gens qui font semblant de travailler.
    Arrêtons de gaspiller l'argent public.
    Merci.
  • laverite - 04.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION