ACTUALITé - SOCIéTé

Armes : le procureur appelle à un « sursaut de citoyenneté »

franceantilles.fr 06.12.2017

3RÉAGIR

Armes : le procureur appelle à un « sursaut de citoyenneté »

Le procureur de la République de Fort-de-France regrette que certains laissent délibérément circuler des armes à feu et estime que leur remise aux forces de police ou de gendarmerie permettrait d'éviter des drames, comme celui de Chauteauboeuf ce dimanche. 

Pour Renaud Gaudeul, le meurtre de John Dorival, tué dimanche à Chateauboeuf, est « un peu symptomatique ». Encore une fois, l'arme du crime n'a pas été retrouvée. Il y a un an, lorsque les faits avaient été inversés entre les deux protagonistes (lire l'article complet dans l'édition du jour), là encore, l'arme utilisée s'était volatilisée. « On a certes des auteurs qui se rendent mais qui prennent le soin de laisser en circulation des armes à feu. Elles circulent et des personnes le savent, sans les remettre aux services de police ou de gendarmerie et sans porter ces informations à leur connaissance ».
Le procureur de la République en appelle à « un sursaut de citoyenneté » qui pourrait éviter ce type de drame. Il reconnaît la portée limitée mais néanmoins importante de l'opération « Déposez les armes », qui permet de saisir en amont des fusils ou pistolets, avant qu'ils ne se retrouvent potentiellement en circulation dans les quartiers.
3
VOS COMMENTAIRES
  • nature - 09.12.2017
    La jeunesse ne vous plait pas, mais c'est vos institutions qui les ont éduqués : assumez vos erreurs et vos incompétences.
    Idem pour le chômage (2/3 des jeunes) c'est le résultat des actions stupides et inneficaces de la "direction du travail" rebaptisée mais toujours aussi loin de la réalité du travail.
  • laverite - 08.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • BIGRE - 07.12.2017
    Les enfants mineurs où pas sont des voyous et se comportent veb assassins avec l'aide et la complicité des parents, des familles et de la population locale.

    Tant que nous changerons pas les donnes, la non action de certains !
    L'insécurité et la terreur Martiniquaise restera entière et même augmentera
    Bon courage à nous tous.
    Merci.
    Vive la paix.
  • laverite - 07.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • mouche Corbillard - 06.12.2017
    En mode : perplexe
    Ces soit disant jeunes sans repères savent bien ce qu’ils vont il ne sont pas si sans repère que cela.
    Maintenant changeons la loi :
    « Que l’individu reste en prison tant que l’arme du crime n’a pas été retrouvé, et là on verra s’il reste amnésique ».

    Dans cette histoire c’est juste un voyou qui a tué un autre voyou je suis désolé de CHOQUER certains mais c’est la stricte vérité. S'il s'est rendu c'est parce qu'il craignait sûrement les représailles du gang adverse.

    Ces soit disant jeunes sans repères ne volent pas ou ne braquent pas pour se nourrir NON . Ces voyous veulent:
    -le dernier « ifone »
    -le dernier djean kaporal
    -la dernière paire de nike à la mode.
    De toute façon ces jeunes sont à l’image de leurs idoles les chanteurs de dancehall pratiquement tous ont eu ou ont des démêlés avec la justice ou se sont fait assassiner.

    Le major du baccalauréat 2017 de Martinique disait qu’il n’écoute pas de ragamorfine. Forcement les chances de le retrouver impliquer dans ce genre de faits divers sont NULLES.

    Maintenant Mr le procureur je suis désolé mais vôtre opération « déposez les armes » est un ECHEC TOTAL. Je pense que vous devriez l’admettre.

    Ces voyous ne doivent pas bénéficier d’avocats commis d’office ce sont des trafiquants saisissez leurs biens pour payer un avocat. L’honnête CON-TRIBUABLE qui se lêve pour aller travailler n’a pas a s’occuper de ce meurtrier c’est INADMISSIBLE.
  • laverite - 06.12.2017

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION