ACTUALITé - SOCIéTé

Quel hymne et quel drapeau pour représenter la Martinique ?

franceantilles.fr 30.11.2018
Rédaction web

20RÉAGIR

Quel hymne et quel drapeau pour représenter la Martinique ?

La Collectivité Territoriale de Martinique lance, à partir d'aujourd'hui (vendredi 30 novembre) et jusqu'au 3 janvier, deux consultations, l’une pour l’adoption d’un hymne et l’autre pour l’adoption d’un drapeau, en vue des rencontres sportives, culturelles et à l’international.

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé de mettre en place la procédure qui mènera, par voie de consultations, à l’adoption d’un hymne et d’un drapeau pour la Martinique.
Retrouvez notre dossier complet à lire dans l'édition de ce week-end (1er et 2 décembre)



Deux consultations sont lancées : une pour l'hymne, une autre pour le drapeau. Le recueil des propositions se fera du vendredi 30 novembre 2018 au jeudi 3 janvier 2019.
Des prix allant de 2000 à 10 000 euros seront attribués aux trois propositions retenues pour chacune des catégories (drapeau et hymne).

Comment participer ?
- Sur le site internet de la CTM : www.collectivitedemartinique.mq
- À la Direction des achats et de la commande publique de la CTM : Hôtel de la Collectivité Territoriale  de Martinique, Rue Gaston Defferre - CS 30137, 97201 Fort-de-France
 
 


20
VOS COMMENTAIRES
  • ChakaExcalibur - 03.12.2018
    Arrêtons de cultiver la division!!!
    Nous ne sommes pas autre chose que les héritiers d’un passé métissé et d’un présent complexe. Ce qui nous amène aujourd’hui à cette crise identitaire décrite par certains, c’est surtout la remise en question et donc l’apparition d’incertitudes sur ces symboles qui nous représentent. Ces doutes, voire cette non reconnaissance, sont l'aboutissement de décennies d’une volonté agissante à rejeter les symboles nationaux. Depuis longtemps déjà les courants politiques indépendantistes de tous bords, incitent à l’émergence d’une Nation martiniquaise. Tous les moyens sont bons pour permettre à une caste locale, de couleur plus hétérogène, de se substituer à l’Etat français. Mais alors se poserait la légitimité de l’appartenance institutionnelle à la France en qualité de Région de France. Les exemples caraïbéens hispanophones et anglophones que l’on cite en référence pour la démonstration de la reconnaissance identitaire, sont aussi ceux que nous devons observer quant à aux bénéfices qu’ils tirent du lien institutionnel construit avec la nation tutélaire (Angleterre, Pays Bas,...) en comparaison avec les nôtres, en qualité de Région au sein de l’État français et de l’Union Européenne.
    Les martiniquais ont besoin de se singulariser avec un symbole de rassemblement régional (drapeau) mais il devra coexister avec le drapeau français y compris dans le sport.
    Pas besoin d’un hymne sans racines ni âme, utilisons nos chants et notre mémoire pour faire vivre notre identité locale.
  • alix - 03.12.2018
    + de 10000€ de prix, et combien pour l'organisation et la communication ?!!! Sans compter la mobilisation des personnels administratifs, pour des c... qui, au mieux, ne passeront pas le cap de compétitions de second ordre, (largement subventionnées par des fédérations......Françaises) et au pire seront juridiquement invalidées ! Je suis sûre que les aides à domicile qui sont chaque mois obligées de réclamer leur paye (financée par l'APA), apprécieront !
    J'espère que le préfet jettera un oeil sur des dépenses totalement inutiles !!!!!!
  • sweetty - 02.12.2018
    notre martinique se perd
    Alors que la CTM a mis 1 an a faire rouler le TCSP sauveur de notre transport et que nos jeunes nous quittent sans retour faute de confiance de la part des politiques alors messieurs de "ba pays a an chance" mettez cet argent et + a leur disposition et après on pourra parler de drapeaux et d'hymne carde votre part c'est une honte. Va falloir changer de nationalité et de carte d'identité. Messieurs de la CTM qui verse pension de retraite, subventions et deniers de fonctionnement. A bon entendeur
  • bête à fé - 02.12.2018
    que les drapeaux qui dérangent
    Avant c'était les serpents sur les drapeaux qui empêchaient la Martinique d' avancer maintenant c'est le bleu,blanc,rouge, et la Marseillaise,après ce seras quoi.
  • Alex75 - 02.12.2018
    La Martinique a déjà un hymne et un drapeau : ceux de la France. Si elle veut ses propres signes de reconnaissance alors qu'elle renonce aussi à tout l'argent que lui consacre à fonds perdus la République Française.
  • dani972 - 01.12.2018
    undefined
    Je propose un drapeau tricolore : du gris comme le ciel martiniquais avec la brume de sable ; du marron comme nos plages avec les sargasses ; du vert comme l'herbe qui envahit nos routes. Et comme devise : grève et VHU. Je trouve que cela décrit bien notre chère île...
  • Alex75 - 01.12.2018
    Au con(te) de Monté Cristo
    Vous avez raison. Dans travail, famille et Patrie il y a travail. Ce ne peut donc être pas la devise de cette île.
  • bête à fé - 01.12.2018
    drapeau et hymne
    Je demande à la CTM de donner les 10.000 euros aux personnels récemment licenciés,pour pouvoir payer une partie de leur dette avant la fin de l'année.
  • bête à fé - 01.12.2018
    i bon kon sa
    Redresser la Martinique tout d'abord économiquement,culturellement,aider les hôpitaux et agriculteurs les personnes âgées et j'en passe après on verras pour le drapeau et l'hymne Martiniquais ,pour l'instant nous avons fort besoins de la France,qui veut dire la marseillaise et bleu, blanc ,rouge.
  • romeoecho - 01.12.2018
    mikeoscar
    Monte-Christo, si toutes les régions de France ont un drapeau, à part la Bretagne et le Pays Basque, elles n'ont à ma connaissance pas d'hymne. Il y a quelques années, une finale de coupe de France avait opposé Nantes à Rennes; l'hymne breton avait été joué, mais après, tout le stade avait entonné la Marseillaise. J'attends avec impatience de voir ce qu'il en sera pour la Martinique. De même pour les compétitions internationales sous l'égide des fédérations françaises des sports concernés.
12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION