ACTUALITé - SPORTS

BEACH-TENNIS - Une 6e édition très relevée

France-Antilles Martinique 21.04.2017
Léonce Bertot

0RÉAGIR

Une 6e édition très relevée
Une partie du bureau de la ligue de Martinique, l'organisatrice qui a mis les petits plats dans les grands cette année pour que le tournoi atteigne des sommets encore plus hauts que le précédent.

La plage « Au Coin » du Carbet accueille à partir d'aujourd'hui « l'Open international de Beach Tennis » et comme l'année dernière, mercredi au Centre de Ligue au Lamentin, la Ligue de tennis de Martinique a convié la presse pour la présentation de cette 6e édition.

Ce tournoi international, inscrit au calendrier international de l'ITF (International Tennis Federation), débute aujourd'hui pour se terminer le dimanche 23 avril. Il est ouvert aussi bien aux professionnels qu'aux amateurs.
En comptant nos locaux, 120 tennismen des plages y participeront. Dans cette édition 2017, deux innovations sont à relever. Tout d'abord, l'intitulé de l'affiche : Eco Beach Kréyol Martinique. « On a fait évoluer le nom parce que c'est un concept écologique qui a été lancé. Il y a cinq ans de cela. Et c'était la Madinina qui organisait ce tournoi international. Ça fait deux ans que la Ligue s'est chargée de l'organisation.
Donc on a souhaité mettre une touche créole » , informe Raphaël Porry, le Conseiller Technique Régional de la Ligue de Tennis Martinique. Puis l'important gain qu'empochera le vainqueur, une enveloppe de 10 000 dollars. Auparavant, elle était de 6500.
UN NIVEAU TRÈS RELEVÉ
Aux dires du CTR : « Il y a une vingtaine de joueurs qui sont dans les trente meilleurs joueurs mondiaux » . Donc le Tournoi international de Beach Tennis sera très relevé cette année avec les pays suivants : Russie, Vénézuela, Brésil, Italie, Aruba, Métropole, Réunion, Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy.
Germain Soumbo, le président de la Ligue de Tennis de Martinique, prédit : « un événement de haut niveau, avec de grosses pointures et un moment très fun à partager. »
Les aficionados devraient s'attendre à un tournoi 2017 très relevé. Toutefois, les vainqueurs de l'an passé seront absents.
En revanche, les finalistes malheureux et les demi-finalistes seront au rendez-vous sur le sable carbétien.
Nikita Burmakin/Tommaso Giovannini (vainqueur en Guadeloupe), la paire réunionnaise, Magalie Garnier/Mathilde Hoarau (1ère Française ITF), entre autres ainsi que la nouvelle équipe, Viniclus Font (Brésil) /Aksel Samardzic (Aruba), assureront sans aucun doute le spectacle.
ILS ONT DIT
Burmakin et Giovannini, vainqueurs sortants : « Présents aux deux »
« L'année dernière, nous sommes allés au tournoi de Guadeloupe.
Mais nous n'avons pas pu faire un détour en Martinique parce qu'il y avait un plus grand tournoi au Brésil. Cette année en Martinique, on a augmenté la prime. De ce fait nous avons décidé de participer aux deux tournois antillais. »
Magalie Garnier, Réunion : « De plus en plus relevé »
« C'est ma quatrième participation à ce tournoi que j'ai gagné deux fois en 2012 et en 2015. Je reviens parce que déjà, l'organisation fait son maximum pour mettre en place un très bel événement, un plateau de plus en plus très relevé dont j'ai pu suivre l'évolution depuis 2012. »
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION