ACTUALITé - A LA UNE

MOUVEMENT - CFTU : encore combien de temps ?

France-Antilles Martinique 10.04.2018
RO. L.

8RÉAGIR

CFTU : encore combien de temps ?
Président de la CGET, Michel-Jean Pognon considère que son groupement « ne fait pas de politique » . (J.-M. E./France-Antilles)

Au bout d'une semaine de conflit sur le réseau Mozaïk, toutes les parties impliquées dans le dossier ainsi que diverses administrations étaient invitées à se rencontrer hier. Les usagers, eux, continuent à espérer.

La semaine dernière, les bus des sous-traitants sortants non retenus pour le nouveau marché formaient deux colonnes stationnées de part et d'autre de la route d'accès au dépôt de la CFTU.
La disposition des autobus avait été pensée pour empêcher toute manoeuvre pour la plupart de ceux du réseau Mozaïk, condamnés à être bloqués à l'intérieur de leur dépôt. Une semaine après, même lieu : les engins des sous-traitants ont disparu depuis la décision de la justice qui, par un référé en date du vendredi 6 avril, a ordonné la levée de toute entrave. Mais le blocage se poursuit car un bus, un seul, positionné devant le portail de ce même dépôt, empêche la sortie des véhicules de la CFTU.
Pour qui roule ce bus ? Le logo est à peine lisible : CETRAM. Un transporteur qui exploite quatre lignes à Fort-de-France (15, 20, 21 et 22). La direction CFTU est surprise par ce coup de force de la CETRAM, qui, nous dit-on, « n'a ni soumissionné pour le nouveau marché, ni été concernée par le référé de vendredi 7 » . Faut-il y voir une « manoeuvre » orchestrée par d'autres intérêts ?
UN TRANSPORT « NON POLITISÉ »
Michel-Jean Pognon, président de la CGET (Confédération générale des entrepreneurs de transport) et fer de lance du mouvement de contestation des sous-traitants sortants, en a une toute autre lecture : il redoute « l'effet tache d'huile » , car « après la CETRAM, ce sera un autre, puis un autre, et encore un autre transporteur qui viendra bloquer le dépôt. Ce problème va provoquer un dérapage. Aujourd'hui, c'est M. Cambusy qui veut lancer une grève générale » .
Pour enrayer cette spirale négative, Michel-Jean Pognon table sur une solution radicale : « On doit remplacer l'actuelle direction de la CFTU pour mettre en place un transport non politisé. C'est cette direction qui pose problème » .
Mais dans l'immédiat, il demande au maire de Fort-de-France, Didier Laguerre, « de prendre l'initiative de demander à M. Alain Alfred d'annuler ce nouveau marché » . Une revendication qu'il a longuement plaidée auprès du préfet de la Martinique, Franck Robine, lequel, selon toujours Michel-Jean Pognon, aurait compris « l'impossibilité de pouvoir exécuter le nouveau marché par le GTAC, mais le préfet a besoin de temps pour exercer le contrôle de la légalité, d'autant que les documents émanant de la CFTU lui arrivent au compte-gouttes » .
En ce lundi matin, et donc à quelques heures de la réunion qualifiée « de la dernière chance » par Bertrand Cambusy, le secrétaire général de la CSTM, Michel-Jean Pognon n'entrevoyait pas de porte de sortie imminente pour le conflit, en pronostiquant l'absence de bus « mardi, mercredi et les jours suivants » . La CGET sera-t-elle représentée à la rencontre dans les locaux de la Direction du travail ? Le doute était dans l'air. Par contre, la CFTU ou encore la CSTM confirmaient leur présence.
8
VOS COMMENTAIRES
  • zakari - 12.04.2018
    A Alix
    Entièrement d'accord avec votre commentaire, surtout :"On attend que le représentant de l'état français règle le problème".
    J'ai déjà dénoncé cette attitude de nos dirigeants à maintes reprises.
    A chaque fois qui a un conflit dur dans l'île, nos dirigeants font l'autruche et attendent sur le représentant de "l'état colonialiste" pour aller au charbon, mais le pire, ils sont tous soit autonomiste, soit indépendantiste, mais fuient devant les responsabilités.
    La question : comment auraient-ils fait si les martiniquais avaient voté OUI à l'autonomie en 2010 ?
    Des "indépendantistes" mais chachacha.
  • alix - 11.04.2018
    Heu..... n'y a-t-il pas une "haute autorité du transport" en Martinique ???? Compétence locale.........et muette ! On attend que le représentant de "l'Etat Français" règle le problème !
    C'est la structure même de ce "machin" CFTU qui pose problème : une tour de Babel avec une multitude de patrons/chef/ sous...../co..... Avec un "super chef" dont la compétence est certifiée par sa carte PPM.
    Un société unique, avec un personnel avec un seul statut et des salaires identiques pour un travail identique, avec des qualifications reconnues, et on commencera à voir un peu clair dans cette vaste fumisterie !
  • Monté-Christo - 11.04.2018
    Zakacon a part sortir les mêmes choses sur les Martiniquais et sur la Martinique vous appekez cela des commentaires
    Tout ça parce que vous êtes aigris et frustrés de ne pas avoir les moyens de quitter l'île
    Je vous montre l'état de votre France et les tars de vos FdS
    Mais l'un des modérateurs pense comme vous donc il veut pas
  • BIGRE - 11.04.2018
    Tous au boulot du lieu de faire semblant de travailler !!!!
    Parlons peu et vrai disons la vérité au peuple français.
    En Martinique la seule solution pour améliorer la vie locale de tous c'est de :
    Arrêter votre hypocrisie, arrêter votre laxisme, arrêter votre anarchie.
    Tout le monde mettez vous au travail au lieu de parler dans le vide, de faire du mal de votre voisin, balayez devant votre propre porte, respectez l'être humain, respectez les lois françaises et la réglementation française.
    Arrêtez de gaspiller l'argent public des français.
    Arrêtez vos incivilités.
    Respectez la nature,la planète TERRE, arrêtez de polluer, de jeter vos ordures ménagères,vos poubelles sur la voie publique, sur la plage, dans les rivières etc...
    Arrêtez de faire semblant de travailler.
    Arrêtons de payer des gens qui refusent de travailler et qui font semblant de travailler.
    Stop et fin aux aides.
    Alors vous tous français martiniquais pour avoir droit à quelque chose il faut le mériter et surtout le payer à son juste.
    Tant que vous ne changerez pas vos mauvaises manières et habitudes vos problèmes ne seront jamais régler et même ne feront qu'augmenter !!!
    A méditer avec sérieux !!! je
  • zakari - 11.04.2018
    @Monté Cristo
    FA a parfaitement raison de supprimer les commentaires du loser Monté Christo.
    A part commenter les commentaires des autres et de critiquer la France qui paie son RSA, il est trop IDIOT pour pouvoir faire un commentaire censé sur la situation économique et sociale inquiétante de la Martinique.
    72% du budget de la CTM est composé des aides de la France, sans la France, Monté Christo couperait la banane aujourd'hui à Sainte Lucie.
    Il critique la France, mais jamais il réclame l'indépendance, par crainte de ne plus avoir de RSA et de crever puisque c'est un loser.
  • Monté-Christo - 10.04.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • zakari - 10.04.2018
    @DAMBRUN
    Absolument d'accord avec votre commentaire.
    Avec CAMBUSY, pour les salariés, c'est Pole Emploi et rien d'autre.
    BAMBUSY ne sait faire qu'une chose, couler les entreprises, point.
    C'est pour cette raison que les hôtels qui ferment ne trouvent JAMAIS de repreneurs.
    A la place de l'actuel hôtel SIMON devait avoir normalement un hôtel Marriott, le groupe américain a abandonné FdF pour Port au Prince à cause du climat social en Martinique.
  • Monté-Christo - 10.04.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • laverite - 10.04.2018
    BILLARD A 3 BANDES ICI ...
    ..trouver ce qui ce négocie reelLement et ou ? en sous main

    la tranquilité des escrocs supposés du ceregmia ??? et leurs retour comme si de rien n était ? ou l oublie du délit pénal avéré du clan amj ? le 432-14 du code pénal..que même le juge d instruction ou les pandors n ont jamais entrevus ou décelé ???? et pourtant...!!!

    de qui se fout on ? même en loge ou catimini , ca se voit et sa parle..l etat et les services regaliens peuvent toujours faire l autruche... la vérité reste tenace

    what else?

  • DAMBRUN - 10.04.2018
    Cambusy est là !
    Combien de temps ça va durer ? demandez donc à CAMBUSY, celui-là sait comment aggraver une situation, comment couler une entreprise, comment défaire l'économie de la Martinique. C'est son job, c'est tout ce qu'il sait faire, comme tout permanent qui vit du syndicalisme en se servant des travailleurs qu'il prétend défendre.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION