ACTUALITé - A LA UNE

SAINT-PIERRE - La CTM s'installe dans la commune

France-Antilles Martinique 05.12.2018
B.Co.

1RÉAGIR

La CTM s'installe dans la commune
Signature de la convention de territoire entre les maires, l'État et Cap Nord, à l'antenne de la CTM.

Lundi, la Collectivité territoriale de la Martinique a invité les huit maires des communes de la côte caraïbe à une réunion dans la salle de délibération de la mairie pour la signature d'une convention de mise en oeuvre d'un projet de territoire sur le Nord Caraïbe. C'était aussi l'occasion d'inaugurer une antenne territoriale d'animation pour le développement du Nord Caraïbe.

Cette réunion s'est tenue en présence du sous-préfet, Emmanuel Baffour, de représentants de Cap Nord, de la chambre de commerce et d'industrie de la Martinique, de la caisse des dépôts et consignations et de socioprofessionnels. Pour le président du conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique (CTM), Alfred Marie-Jeanne, il s'agissait de consolider un partenariat avec les maires pour un développement dynamique et soutenu de la zone.
Ce projet arrive en réponse à la demande formulée par les maires des huit communes du Nord Caraïbe lors d'une rencontre avec Alfred Marie-Jeanne, le 14 octobre 2017. Cette convention a pour objectif de réduire le retard de cette région de l'île en matière de développement.
Il s'agit d'impulser un projet de territoire sur le Nord Caraïbe qui s'inscrit dans le cadre d'une expérience de territorialisation de l'action publique en créant de la valeur ajoutée et des emplois sur la zone dans sa globalité.
UN TERRITOIRE PLUS ATTRACTIF
L'objectif est de réduire la fracture territoriale et relancer cette région en s'appuyant sur les quatre orientations stratégiques du STEDII (Schéma territorial de développement d'innovation et d'internationalisation), à savoir : protéger et valoriser durablement les ressources, garantir un meilleur niveau de compétitivité aux entreprises, assurer l'attractivité du territoire, améliorer l'employabilité de la population.
Afin de mettre en oeuvre toutes ces mesures une antenne de la CTM a été inaugurée dans le coeur administratif de Saint-Pierre. C'est une structure d'ingénierie et de conseils pour accompagner les communes, les territoires et les associations dans la concrétisation des projets. La convention a été signée dans les locaux de cette antenne entre les maires, l'État et Cap Nord.
Les élus et autres personnalités présentes ont accueilli chaleureusement cette nouvelle antenne de la CTM dans la zone du Nord Caraïbe.
ILS ONT DIT
Christian Rapha, maire de Saint-Pierre
Je me réjouis de constater que l'engagement pris il ya un peu plus d'un an a été tenu aujourd'hui. Le Nord Caraïbe est pris en compte de manière particulière, le retard de son développement est reconnu. Cette antenne de la CTM doit pouvoir donner une plus grande réactivité. Avec cet outil nous avons réuni les conditions de rattrapage de notre retard de développement. A nous d'en profiter.
Jenny Dulys-Petit, maire du Morne-Rouge
Nous sommes satisfaits que notre demande de création d'une antenne de la CTM dans le Nord Caraïbe ait été prise en compte. Il faut doter cette zone d'outils de développement. C'est à nous de ne pas décevoir la population du Nord Caraïbe et les socio-professionnels. L'ensemble des maires a bien accueilli l'implantation de cette antenne de proximité de la CTM.
Ralph Monplaisir, maire de Case-Pilote
Le Nord Caraïbe dans son entier dit merci à toutes celles et tous ceux qui ont travaillé sur ce projet, on en avait besoin
1
VOS COMMENTAIRES
  • zakari - 06.12.2018
    La CTM s'installe dans les communes
    La CTM s'installe dans les communes, pourquoi ? C'est AMJ que les martiniquais devaient installer définitivement à la retraite politique. À 82 ans, il n'a ni le dynamisme nécessaire, ni la vision du futur pour gérer une collectivité efficacement. Nous avons l'exemple de la Guadeloupe qui, l'année dernière a fait 3,4% de croissance alors que la Martinique n'a eu que 0,2%. On ne racontera pas que c'est la faute au statut, puisque la Martinique a plus d'autonomie que la Guadeloupe, avec une gouvernance identique à celle des collectivités autonomes article 74. AMJ est comme Fidel Castro, il est entêté, n'accepte pas la contradiction et est persuadé que sa gestion est la meilleur et malgré le départ massif des jeunes diplômes, la violence dans l'île, une violence justement dû en grande partie, à cause du désœuvrement des jeunes souvent en échec scolaire et qui n'ont pas les moyens de s'exilés. Les martiniquais comprendront un jour, mais ce jour là, il sera vraiment trop tard.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION