ACTUALITé - VIDéOS

Sargasses : une brigade verte lancée à Trinité

franceantilles.fr 03.09.2018
Vidéos Hugues Sébastien

6RÉAGIR

Sargasses : une brigade verte lancée à Trinité

Le chantier de la brigade verte a débuté ce lundi matin (3 septembre), à l'Anse Bellune, à La Trinité. Notre vidéo. Reportage complet dans notre édition de ce mardi 4 septembre.

Franck Robine, le préfet de la Martinique, Francis Carole, conseiller exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique et Frédéric Buval, le maire de La Trinité ont assisté ce lundi matin au démarrage de l’intervention des brigades vertes dans la lutte contre les sargasses, à l'Anse Bellune.
« Conformément à ce qui avait été annoncé, les chantiers d'insertion ou « Brigades vertes » continuent à être déployés, afin de participer à la collecte et à l’enlèvement des algues de manière pérenne. L’État contribue à la mise en place des brigades vertes à hauteur d’un million d’euros ».
48 personnels opérationnels
Une réunion hebdomadaire de la « cellule opérationnelle Sargasses » organisera la répartition des personnels des chantiers d'insertion sur le terrain, ventilés selon les arrivages d’algues.
Depuis ce lundi, 48 personnels seront opérationnels sur les quatre communes de l’arrondissement Nord affectées par les sargasses (Robert, La Trinité, Marigot et Sainte-Marie).
√ Reportage complet dans notre édition de ce mardi 4 septembre
6
VOS COMMENTAIRES
  • estelle01 - 26.09.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • mouche Corbillard - 05.09.2018
    En mode : Mise au point générale
    Mise au point sur cette question qui revient souvent concernant les prisonniers

    Coût d’un détenu en maison d’arrêt : 89€/jour source « le figaro »
    Soit 7 210€ /j pour 10 prisonniers pendant 8 jours Ok

    Maintenant l’état prend 10 délinquants pour nettoyer la sargasse pendant 8 jrs au Robert commune proche.Faut compter :

    A-Nourriture
    Le repas du midi sur la plage = 7€ x 8 jours x 10 pers = 560 €
    -Les bouteilles d’eau pour travailler. Si on estime qu’1 individu moyen boit 1,5 litre d’eau /j on arrondit à 2 litres pendant l’effort soit 2 btls /pers
    =0,30cts * 2 btls*10prs*8 j = 48€

    B-Logistique (pas trouvé de chiffres)
    -Le carburant aller-retour : (faut ramener les prisonniers tous les soirs) 24 km soit 192 km pendant 8 jours
    -Escort de gendarmerie + Hélicoptère pendant 8 jours Aller-retour
    -Il faut environ 1 surveillant pour 3 détenus soit 3 surveillants armés, donc 3 surveillants en moins à Ducos qui est en manque d’effectifs
    -Des gendarmes armés pour garder les alentours
    -Devra-t-on les enchainer pour éviter l’évasion ? Il me semble que la loi l’interdit !

    C- Risques
    -Evasion sur la plage ou durant le trajet sur la route
    -Rassemblement de tête à locks + familles venus voir leurs potes et frères, donc risque d’EMEUTES et de TROUBLES à l’ordre public

    Ma question : Le jeu en vaut –il vraiment la chandelle sachant qu’ils ne viendront JAMAIS à bout de la sargasse en 8 jours ?
  • P.R.1955 - 04.09.2018
    T I G
    ce travail devrait être effectuer
    par les résidents de la prison de Ducos
    au lieu de loger et nourrir ces délinquants
    avec l argent des contribuables
    aux USA ça aurait été le cas
  • zakari - 04.09.2018
    Oui ALASKA
    Parfaitement d'accord avec la fin de votre commentaire.
    C'est encore des emplois aidés et des manifestations devant la préfecture à prévoir.
    Même Cuba s'apprête à changer sa constitution pour transformer son économie planifiée en économie "socialiste" (en réalité capitaliste) de marché.
    Lorsque l'on vote pour des hommes qui depuis 60 ans vomissent sur les capitalistes, les patrons, les investisseurs, la finance (pour singer Castro de l'époque) rien d'étonnant que la Martinique mage aujourd'hui dans la mendicité.
  • mouche Corbillard - 04.09.2018
    En mode : Lançeur d'alerte
    Bonjour @Tous

    Ce matin j'ai vu sur FRANCE O un reportage sur une ile ou un Homme à créer un barrage à sargasse + une barge pour nettoyer la sargasse qui reste coince dans le barrage

    Jusque-là rien de bien surprenant. Mais là où il a piqué ma curiosité c’est la valorisation de la Sargasse

    Il veut faire de la sargasse une sorte de matière comme le plastique mais biodégradable

    Donc il y a des solutions et nos ILLUSTRES politiciens continuent de perpétuer le "mythe de sisyphe" sur les plages de Martinique

    Mais bon cela à au moins le mérite d'occuper quelques personnes. Pour l'instant mais jusqu’à quand ? .... et le contributeur ALASKA a déjà résumé parfaitement le FUTUR de cette situation

    La Martinique pays du CORRECTIF qui ne fait jamais de PREVENTIF

    A méditer !
  • zakari - 04.09.2018
    Indépendantiste cha-cha
    Francis Carole indépendantiste de la première heure est au coté du préfet de l'état colonialiste fwansé pour inaugurer le démarrage de la brigade verte contre les Sargasses dont l'état finance la quasi-totalité de l'opération.
    Nous sommes en Martinique, le pays de toutes les contradictions.
    Le pays ou l'on vote à 80% pour des autonomo-indépendantistes, ou encore on dit aux blancs "Matinik sé ta nou sé pa ta yo, blan déwô", mais on vote un an après à 80% contre l'autonomie qui n'est même pas l'indépendance.
  • alaska - 04.09.2018
    cache misère
    Il me semble qu'un chantier d'insertion doit permettre à des personnes de réaliser une formation en vue de leur réinsertion dans le monde professionnel. Qu'est ce qu'on apprend en enlevant des sargasses avec une brouette ? Comment cette activité va leur permettre de se réinsérer? Et quand ces contrats d'insertion à durée très déterminé seront terminés, qui va ramasser les sargasses(qui reviennent toujours) ? On aura au choix une grève des brigades vertes qui demanderont la reconduction de leur contrat en CDI ou une grève des riverains qui accuseront l'état de ne pas vouloir financer les contrats d'insertion pour le ramassage des sargasses!
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION