RéGIONS - CENTRE

CFTU : plusieurs perturbations sur les lignes

franceantilles.fr 04.07.2018
Rédaction web

12RÉAGIR

CFTU : plusieurs perturbations sur les lignes

Des « pannes et incidents techniques importants » perturbent le réseau Mozaïk ce mercredi 4 juillet, annonce la direction. Dans un communiqué daté de ce lundi, l'association des usagers avait listé la liste des pannes depuis la mi-juin, décernant un « zéro pointé » pour le transport en commun assuré par la CFTU.

En raison « de pannes et d’incidents techniques importants ce jour », plusieurs lignes à savoir la ligne 20 (Aliker/Morne Laurent/ Sacré Coeur), la ligne 321 (Saint-Joseph/Bois du parc/rivière l’or), la ligne 307 (Saint-Joseph/ La Durand) et la ligne 444 (Navette Californie) sont perturbées, indique la direction de la CFTU ce mercredi (4 juillet).
Les lignes 20, 321 et 444 sont non desservies. La ligne 307 est jumelée avec la ligne 303 (Saint-Joseph/Morne des olives).
Dans un communiqué daté de ce lundi 2 juillet, l'association Asso usagers transports de Martinique (AUTM) avait déjà, pour sa part, fait l'inventaire des problèmes sur les lignes où elle a des correspondants, les deux dernières semaines du mois de juin.

 
« Zéro pointé ! », pour les usagers
« Le transport en commun c’est un zéro pointé. Les usagers des communes de la Cacem sont en souffrance quotidiennement. Nou ni asé épi asé ! », tonne la présidente, Manuéla Amable-Potiron, estimant qu'un « débat public » est nécessaire et en appelant, pour cela, à Martinique Transport, l'autorité organisatrice du transport.
L'AUTM souhaite aussi que la CFTU « prenne ses responsabilités ». « Nous pensons qu’il est urgent de solutionner les graves insuffisances du transport en commun de passagers en Martinique. Les usagers du transport sont des citoyens ont droit à un transport de qualité. Ils méritent attention et respect. Ils sont les acteurs de la vie sociale. Notre société est déjà divisée entre ceux qui possèdent un véhicule et ceux qui sont à la merci d’un transport depuis trop longtemps défaillant ».



12
VOS COMMENTAIRES
  • alix - 05.07.2018
    Faire croire que ce sont les fraudes qui "fragilisent l'entreprise", c'est refuser d'admettre sa propre incompétence !
    Alors que les élus demandent toujours plus d'autonomie, de compétences, ils sont incapables d'assumer celles qu'ils ont déjà !
    Le transport public sur le territoire de la CACEM est une honte ! et la mise en place d'une "autorité....." est une vaste farce !
    Qui a envie de prendre le réseau Mozaïk ? Ceux qui ne peuvent faire autrement : véhicules sales et en mauvais état, personnel non professionnel, grossier et sans conscience du service public, horaires fantaisistes, absence d'information des usagers..... Bref, tout est à refaire, mais si on compte sur les "héritiers de Césaire", et sur une "haute autorité" paralysée par l'inertie chronique, les concessionnaires auto ont de quoi se frotter les mains ! Et tant pis pour les vieux, les jeunes, les pauvres !
  • Manuél@ - 05.07.2018
    Réponse à Paul 972

    AUTM ne fait pas que constater les défaillances des bus. Nous sommes agrées afin de représenter les usagers à toutes les instances du transport de Martinique. Nous mettons en place des solutions.

    Nous nous conseillons de visiter notre page Facebook. AUTM - Asso défense des usagers afin de vous rendre compte.

    Nous déplorons totalement que les usagers enfreignent les règles. Nous échangeons avec eux en leur expliquant que frauder fragilise l'entreprise financièrement.

    Cordialement

  • jospin - 04.07.2018
    Ay
    Tampi pou yo ! Yo ker sav la pwochen fwoi ba ki moun yo kes voté . Pourquoi ne pas fermé cette entreprise corrompu et foutre la direction dehors et mettre en place un nouveau transport,? des bus neuf un autre nom autre que la cftu ; exemple ( foyal transport du centre ) FTC
  • zakari - 04.07.2018
    Suite et fin
    Les actifs martiniquais sont fonctionnaires à 50%, je comprends parfaitement le vote des martiniquais qui font la politique du ventre, mais je n'approuve pas, ce n'est pas la bonne solution, c'est ce mettre dans une situation de vulnérabilité mortelle.
    Rappelons nous de l'Afrique noire des débuts des années 1990, lorsque le FMI avait imposé le fameux "plan d'ajustement structurel".
    Des millions de fonctionnaires se sont retrouvés du jour au lendemain au chômage, le secteur privé était dans l'incapacité d'absorber autant de chômeurs, on voyait dans les rues de Dakar ou de Yaoundé des anciens hauts fonctionnaires vendeurs à la sauvette pour survivre.
    C'est cela qui attend les martiniquais.
  • zakari - 04.07.2018
    Esprit de jouissance
    Aimé Césaire parlait dans "la tragédie du roi Christophe" d'esprit de jouissance et de torpeur, c'est la cas de la société martiniquaise qui vit dans l'insouciance totale.
    La population martiniquaise (ainsi que la Guadeloupe) est vulnérable et en cas d'un changement brutal et inattendu les martiniquais seront aussi pauvre que les haïtiens, puisque l'économie martiniquaise est sous perfusion.
    Prenons le cas de la mort du tourisme, cela n'a provoqué aucune réaction d'inquiétude dans la population martiniquaise, même la fermeture de l'ex fleuron du tourisme en Martinique le Méridien.
    A Sainte-Lucie cela aurait été vécu comme un drame national, au contraire en Martinique nos souverainistes et syndicalistes ont bu le champagne.
  • zakari - 04.07.2018
    La Chienlit
    Je suis absolument d'accord avec les propos de "Paul972, DAMBRUN et la Mouche".
    La situation est grave puisque nous risquons maintenant la disparition de la société martiniquaise.
    En décembre 2017 il y avait 371 mille habitants en Martinique, en 2020 il y aura entre 364 ou 360 mille habitants dans île, sachant qu'il y avait 400 mille en 2005.
    La situation est grave et il est urgent que la population martiniquaise réagit.
    La Martinique est à gauche depuis la décentralisation de 1982 pour la Région et aujourd'hui la CTM et depuis 1992 pour le conseil général depuis le départ d'Emile Maurice.
    Si depuis le temps les martiniquais ne comprennent pas, c'est qu'ils sont sous hypnose.
  • BIGRE - 04.07.2018
    En Martinique, dans les DOM TOM et en France Mr Macron et son gouvernement doivent prendre des sanctions disciplinaires à l'encontre des salariés qui se comportent comme des fainéants, des paresseux, des gense qui refusent de travailler honorablement.
    Pas étonnant que la Martinique recule chaque jour.
    Arrêtons de gaspiller l'argent public des pauvres français.
    Merci.
  • mouche Corbillard - 04.07.2018
    En mode : ENRAGE
    « Les usagers des communes de la Cacem sont en souffrance quotidiennement. Nou ni asé épi asé « 

    NON ! Ce n’est pas terminé vous allez subir encore encore. Cela ne fait que commencer. C’est le résultat de vos votes STUPIDES durant toutes ces années.

    A prézen zote en souffranss eh ben rété adan ! Continué voté ba yio !

    "sa ou simé sé sa ou ka recolté"

    Rappel des communes de la CACEM

    -Lamentin age du Maire 83 ans
    -Saint joseph age du Maire 64 ans
    -Schoelcher age du Maire 64 ans
    -Fort de France 52 ans

    3 maires sur 4 ont dépassés les 60 ans. Et le 4 ieme est un hériter de CESAIRE donc ne venez pas vous pleurer OK.
    Ce sont toujours les mêmes maires toujours la même politique que vous mettez en chaque fois en place. Le monde avance mais vous ne voulez pas avancer vous rester toujours dans votre immobilisme.

    Les cerveaux ont VRAIMENT raisons de quitter le pays car il y a un virus de « l’immobilisme crasse » qui risque de les contaminer
  • DAMBRUN - 04.07.2018
    Pannes de cerveau
    Une épidémie grave prend de l'ampleur en Martinique, à l'origine, les virus de l'incompétence. Cette maladie provoque des pannes de cerveau qui se manifestent par une incapacité à prendre de bonnes décisions (en particulier en matière de gestion des appels d'offres). Cette maladie est contagieuse (surtout chez les élus). Indirectement, les personnes qui ont voté pour ces derniers se trouvent atteinte de paralysie des transports.
  • Paul972 - 04.07.2018
    Acharnée
    Bonjour,je voyage quotidiennement avec les bus Mozaik et je constate tous ce qui se passe. L'AUTM ne fait qu'accuser la société de bus et réclame un transport de qualité mais à aucun moment l'AUTM ne parle des fraudeurs quotidiens qui sont d'un nombre incalculable et sur toutes les lignes.Commencez par réclamer des passagers de qualité pour faire rentrer des sous pour faire des réparations et ensuite réclamer un service digne de ce nom.
    Merci
12

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION