RéGIONS - CENTRE

Paralysée, la CFTU attend le paiement de Martinique Transport

France-Antilles Martinique 13.03.2018
L.S.

5RÉAGIR

Paralysée, la CFTU attend le paiement de Martinique Transport
Le président de la CFTU, Alain Alfred, a pris la parole face aux salariés, hier, pour expliquer la situation de la CFTU. (J-M.E./France-Antilles)

Tout le personnel de la CFTU a cessé le travail depuis hier. Du fait de l'absence de paiement par Martinique Transport, l'autorité délégante, la direction a fait savoir que le paiement des salaires étaient compromis pour le mois de mars.

La situation ne devrait pas s'améliorer aujourd'hui sur le réseau Mozaïk. Depuis vendredi, des lignes sont perturbées, d'autres à l'arrêt. La CFTU a indiqué que, faute de paiement par l'autorité délégante, les entreprises de transport n'étaient plus en mesure de payer le gasoil. Dix lignes étaient à l'arrêt vendredi dernier, au moins 19 sur 60, hier. Martinique Transport, désormais unique interlocuteur des entreprises de transport, n'aurait rien versé à la CFTU depuis le mois de janvier.
Pour le réseau Mozaïk, l'Autorité organisatrice de transport unique (AOTU), qui a pris le relais de la Cacem, lui doit 10 millions d'euros sur 2017 et le début de l'année 2018 : « Un seul versement a été réalisé au mois de janvier et, depuis, plus rien. Le 20 du mois, nous devons en principe nous-mêmes payer les sociétés qui travaillent avec nous. Cela n'est pas possible, en l'état de la trésore rie » , fait savoir Laurence Mondésir, chargée de communication de la CFTU.
Si les lignes desservant les quartiers du Lamentin ont circulé, lundi, la CFTU n'était pas en mesure, hier après-midi, de dresser un état des lieux précis de l'ensemble du réseau.
LES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL À LA CTM
De son côté, le président de Martinique Transport, Alfred Marie-Jeanne, devait intervenir à ce sujet, lors du conseil d'administration de l'AOTU du 8 mars, reporté à aujourd'hui, faute de quorum
D'une part, il estime que 6 millions d'euros « concernent des facturations pour le mois de mars, pour lesquelles nous avons un délai de 30 jours » . D'autre part, il indique que près de 3 millions d'euros « ont déjà été mandatés le 28 février 2018 » .
Apparemment, la CFTU n'a pas de trace de ce mandatement, du moins pas hier. La direction et les représentants du personnel ont d'ailleurs adressé un courrier conjoint à Martinique Transport. Ce matin, les représentants du personnel de la CFTU ont prévu de se rendre à Plateau-Roy, dans les locaux de la CTM, où doit se tenir le conseil d'administration de Martinique Transport.
5
VOS COMMENTAIRES
  • bison - 14.03.2018
    CFTU à crédit
    Si la CFTU fonctionne à crédit, c'est simplement que l'usager ne paye pas ou ne paye pas assez, alors on s'adresse à la "banque Martiniquaise de crédit en tout genre" la CTM: et le complément est donné!
  • laverite - 13.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • zakari - 13.03.2018
    @DAMBRUN
    Si "le peuple martiniquais" se retrouve seul et dans le kaka, les martiniquais auront ce qu'ils méritent, puisque depuis 20 ans ils ne connaissent que le PPM et le MIM comme gestionnaires.
    Ils ne connaissent pas l'alternance gauche/droite/centre, d'ailleurs "la droite ou le centre" n'existe pas en créole.
    Les hommes iront couper la banane à Sainte-Lucie et les femmes iront faire le ménage dans les hôtels à la Barbade.
    Vivement l'indépendance de la "Nasyon Matinik".
  • jospin - 13.03.2018
    Quel gros connare ce Alain Alfred!!!!
    Comme par hasard vous avez pas d'argent pour payer les chauffeurs
  • laverite - 13.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

  • zakari - 13.03.2018
    POURQUOI
    Je n'ai jamais compris pourquoi que c'est AMJ qui est aussi président de "Martinique Transport".
    N'a t-il pas suffisamment à faire à la CTM ?
    Touche t-il des émoluments pour cette fonction, en plus de ses revenus de président de la CTM, de sa retraite d'ancien fonctionnaire et d'ancien député ?
    Il y avait-il pas d'autres personnes pour assurer cette fonction, surtout que nous savons que entre AMJ et la CFTU ce n'est pas l'idylle.
  • DAMBRUN - 13.03.2018
    Une histoire de fous !
    On ne sait pas où sont passés 3 millions d'euros qui auraient été versés le 28 février, Marie-Jeanne se moque du monde. La Direction de la C.F.T.U. est incapable de dire ce qui circule et ne circule pas, c'est la preuve d'une incompétence manifeste. Aucun doute, la Martinique est une terre en voie de sous-développement. La métropole, pardon on doit dire maintenant la France, n'y est pour rien, le Peuple martiniquais (comme disent les autonomistes et indépendantistes) va se retrouver bientôt face à son destin et finira par devoir faire face, seul, à la situation qu'il aura laissé s'installer.
  • laverite - 13.03.2018

    Commentaire supprimé par la rédaction

1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION