RéGIONS - CENTRE

SAINT-JOSEPH - Pas de crabe, mais la rivière pour la « bande joyeuse » !

France-Antilles Martinique 18.04.2017
N.M.

0RÉAGIR

Pas de crabe, mais la rivière pour la « bande joyeuse » !
Les enfants ont profité des joies de la rivière. (N. M. /France-Antilles)

C'est au bord de la rivière à Coeur Bouliki, qu'un groupe de Spiritains a décidé de passer son lundi de Pâques pour fuir les plages bondées de monde. Un moment convivial et familial dont ils se souviendront.

« La bande joyeuse » , c'est ainsi que Nathalie Laventure, ses parents et amis appellent leur groupe. Un groupe venu de Saint-Esprit qui a pris hier, la direction de Coeur Bouliki. Au bord de la rivière, la bande s'est installée avec faitouts et glacières pour passer une journée agréable.
Pour un plus grand confort, « la bande joyeuse » a loué les services d'un bus. S'offrant ainsi de nombreux avantages, notamment celui de voyager ensemble, ou encore d'éviter des soucis de stationnement. Voilà le groupe parti tôt du Sud pour trouver une bonne place. La bande s'est déplacée avec une dizaine d'adultes et six enfants.
Pour ce lundi de Pâques, plutôt que la mer, Nathalie et « la famille » comme elle aime à répéter, ont choisi cette fois la rivière. « Il y a trop de monde sur les plages, et puis il fait chaud. Ici, près de la rivière, il y a de l'ombrage. La température est fraîche et de plus nous profitons d'un cadre champêtre agréable » , lâche-t-elle contente d'avoir trouvé une place de choix.
POULET ET CÔTES DE PORC À LA PLACE DU CRABE
Les fêtes de Pâques sont aussi l'occasion pour ce beau monde de passer un moment convivial loin de la maison.
« Plus jeunes, on le faisait avec nos parents. Cette sortie avec les enfants est l'occasion de perpétuer la tradition. De montrer la voie aux plus jeunes. Pour que demain, ils prennent eux aussi le relais et en fassent autant » , explique-t-on au sein du groupe. Tout en poursuivant : « Avec le train-train quotidien, ce regroupement nous permet de nous retrouver dans un cadre idyllique pour décompresser et repartir de plus belle » .
À leur table, pas de crabe, à cause des allergies développées par certains. « On a fait l'impasse là-dessus. Aussi, en toute solidarité, on a convenu d'un repas à base de viandes, avec entre autres du poulet et des côtes de porc grillés » . Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un lundi de Pâques inoubliable en famille, dans la joie et la bonne humeur. Et tout en respectant l'environnement, puisque Nathalie et les siens ont pris le pari de laisser les lieux propres, comme ils les ont trouvés. Histoire de pouvoir en profiter à nouveau.
Cette bande d'amis a l'habitude de se retrouver pour passer les fêtes. Cette fois, c'est à la rivière qu'elle a déposé ses glacières et son repas pour un moment convivial. (N. M. /France-Antilles)
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION