RéGIONS - CENTRE

LAMENTIN - Perturbations dans plusieurs établissements scolaires

franceantilles.fr 04.01.2018

2RÉAGIR

Perturbations dans plusieurs établissements scolaires

Actuellement de nombreux établissements scolaires de la ville du Lamentin connaissent des difficultés. Certains n'ouvriront pas pour causes de vandalisme ou de coupures d'eau. D'autres sont à surveiller. Les secteurs concernés sont, pour l'instant Gondeau, Basse-Gondeau et Acajou.

Le maire du Lamentin informe les parents d’élèves que, pour cause de vandalisme, l’école élémentaire Gondeau A sera exceptionnellement fermée les jeudi 4 et vendredi 5 janvier 2018. La réouverture, après remise en état, aura lieu le lundi 8 janvier aux horaires habituels. Le lycée Acajou I a fait parvenir à notre rédaction le communiqué suivant : « Suite aux coupures d'eau dans le quartier Acajou, pas d'accueil d'élèves possible demain, jeudi 4 janvier. La rentrée est reportée au vendredi 5 janvier ».
Le Maire de la Ville du Lamentin informe la population des dispositions prises dans le cadre des coupures d’eau qui touchent actuellement le territoire. Trois établissements scolaires sont particulièrement impactés par les difficultés d’approvisionnement en eau. Il s’agit des maternelles d’Acajou et de Basse-Gondeau, et, de l’école élémentaire Gondeau B.
2
VOS COMMENTAIRES
  • BIGRE - 04.01.2018
    Si la police nationale, la police municipale Martiniquaise et si les agents municipaux martiniquais et si les élus locaux se mettaient à faire leur travail et leurs devoirs de citoyens alors en Martinique la vie serai meilleure et les problèmes disparaîtraient.
    Mais tant que l'ont conservera cet état d'esprit, de faire semblant de travailler et de profiter l'argent Public ( des milliards d'euros par année) des Français de la métropole
    Alors rien ne changera et dans 20 ans la Martinique sera dans une situation pire que Haïti.
    Merci.
  • zakari - 04.01.2018
    Cerveaux de poules
    Une école vandalisée, cela montre à quel point les auteurs sont intelligents.
1

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION