RéGIONS - DéPARTEMENT

BASKET-BALL - Le SC Lamentinois résiste et passe

France-Antilles Martinique 20.04.2017
Josselin Magit

0RÉAGIR

Le SC Lamentinois résiste et passe
Meilleur réalisateur de la Gauloise avec 15 points, Jeannick Cassildé (avec le ballon) a été à la pointe des actions de sa formation, mettant en difficulté la défense lamentinoise.

Le Sporting Club Lamentinois résiste à la Gauloise, se relance au bon moment, s'imposant dans les dernières minutes de la rencontre. Il rejoint le Golden Lion en finale pour en découdre à compter de demain.

Deux éléments marquent cette rencontre, alimentant les échanges au-delà du temps de jeu, une entame de match tonitruante des Lamentinois et celle catastrophique des Gaulois. La conclusion, des Trinitéens qui sont menés, à moins de deux minutes de la fin du premier quart temps, 19 à 0 et ne parviennent à réaliser leur premier panier, qu'à une minute quarante-huit de la pause sifflée 21-9.
S'entame alors une baisse de régime des joueurs du Lamentin, à mesure que les Trinitéens, ardents en défense, pressant à outrance pour une conquête du ballon en quête de relance, parviennent à renverser la situation.
S'ils égalisent à 37 partout au troisième quart-temps, pour prendre l'avantage et mener 44-37, les joueurs du Sporting ont su afficher leur maîtrise et les atouts de leurs dispositifs : D'une part, l'adresse des joueurs de champ, la gestion de l'organisation par ces relais réalisés avec assurance, d'autre part, la clairvoyance et la portée du secteur des intérieurs.
Moins spectaculaire dans sa réalisation que le 19 à 0, le 16 à 0 (53-47), qu'ils réussissent à 36 secondes de la fin du troisième quart temps, confirme leur résistance. Aussi, malgré cette nouvelle égalité provoquée par les Trinitéens (57 partout, 35e), les Lamentinois ont su progressivement se mettre à l'abri de tout retournement de situation.
SC LAMENTINOIS - GAULOISE71 - 66.
Au Lamentin. Assistance moyenne. Arbitrage de Jocelyn Micaa et Jean-Luc Laurent assistés à la table des officiels de la marque par Carine Chaubo (marqueur), Maguy Lebroussa (chronométreur), Kathleen Alger (chronométreur des tirs).
Les quarts-temps : 21-9, 15-20, 17-18, 18-19
SC LAMENTINOIS : Bahlit (23 points), Marie-Luce (13), Beuze (11), Dessart (10), Marcussy (5), Notte (4), Théodose (2), Grandin (1), Buval (1), Fayolle. Entraîneurs : Manuel Trobrillant et Bruno Bulver.
GAULOISE : Cassildé (15 points), Belhumeur (12), Ursulet (12), Yerro (10), Euphrasie (9), Fremcourt (2), Fanon (6), Sadikalay, Mongin., Zéline. Entraîneurs : William Fleury et Eric Fonant.
Les intérieurs lamentinois ont joué de leur domination, réalisant des contres de bonne facture, pour arrêter les impétieux Gaulois à l'image de Loïs Mongin (avec le ballon) qui ne parviendra pas à y échapper.
IL A DIT Manuel Trobrillant, entraîneur du SC Lamentinois : « Nous avons joué à nous faire peur »
Nous avons joué à nous faire peur. Nous avons eu quelques soucis de préparation et nous en avons subi les contrecoups après un démarrage très fort. Nous avons menés 19 à 0 et c'est là que nous ressentons les effets de notre mauvaise semaine de préparation, c'était la suite logique, mais nous avons su faire la différence au bon moment.
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION