RéGIONS - SUD

FRANÇOIS - Des techniciennes numériques se forment

France-Antilles Martinique 01.12.2017
R.RO.

0RÉAGIR

Des techniciennes numériques se forment
Quinze jeunes femmes de 20 à 40 ans de Guyane, de la Guadeloupe et essentiellement de la Martinique ont été recrutées par Orange en contrat de professionnalisation.

Hier matin a été inaugurée une classe de techniciennes de réseaux, câbles et télécommunications à l'Institut martiniquais de formation professionnelle et d'apprentissage (IMFPA). La structure est basée à Trianon, au François.

La féminisation des métiers du numérique a été initiée par la société Orange, en partenariat avec l'IMFPA. Depuis environ deux semaines, le centre de formation de Trianon, au François, accueille quinze jeunes femmes de 20 à 40 ans de Guyane, de la Guadeloupe et essentiellement de la Martinique. Elles ont été recrutées par Orange en contrat de professionnalisation et sont formées à être des professionnelles des métiers du numérique pour les prochaines décennies. Ce module est spécifique aux métiers du secteur TRCC (tout type de réseau de communication) destiné à la construction et au dépannage des réseaux extérieurs. La parité au sein de ce monde très masculin serait donc en marche aux Antilles-Guyane au regard de la motivation de ces jeunes femmes. Elles bénéficient d'une formation diplômante reconnue par l'Etat, sous la forme de l'alternance entre le centre de formation et l'entreprise où elles poursuivront les acquisitions techniques durant une année. Face au fort potentiel de développement de ce secteur d'activité, un partenariat complet entre les sociétés Orange, Constructel et l'IMFPA semble être bien enclenché. Il devrait se poursuivre ces prochaines années avec la formation d'autres promotions.
ELLES ONT DIT
Sandora Salomon, 23 ans, de Fort-de-France
« Je travaillais déjà chez Orange comme commercial depuis trois ans où j'ai pu obtenir mon DUT Techniques de commercialisation cette année. La formation de technicienne numérique à l'IMFPA me permettra d'élargir mon champ de compétences dans le domaine des télécommunications. »
Prisca Ajax, 28 ans, de la Guyane
« Ce secteur correspond à la filière que j'avais déjà choisie pour laquelle je n'avais pas trouvé de débouché. Après avoir fait tout autre chose, je profite de cette porte ouverte. Suite à mon contrat de professionnalisation j'espère être embauchée à Orange ou par l'un de ses sous-traitants. »
Nadiège Vidal, 20 ans, de la Guadeloupe
« Nous sommes déjà fières de représenter les femmes dans ce métier où il y a une grande majorité d'hommes. C'est un plus, après avoir eu un bac informatique, je peux poursuivre mon apprentissage dans la fibre optique et le cuivre. C'est une expérience que je souhaite réussir puisqu'elle m'ouvre une porte sur des métiers de demain. »
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION