RéGIONS - SUD

DUCOS - Une semaine pour oser les langues

France-Antilles Martinique 15.05.2017
D.P.

0RÉAGIR

Une semaine pour oser les langues
La semaine des langues a pour vocation de mettre en lumière les langues et la diversité linguistique dans les écoles et les établissements mais aussi en dehors du cadre scolaire.

Aujourd'hui démarre la Semaine des langues vivantes à l'école. Cette manifestation qui a pour vocation de mettre en lumière les langues et la diversité linguistique dans les écoles et les établissements s'achève le vendredi 19 mai. Cette deuxième édition a pour thématique : « Osons les langues! »

L'occasion est donnée de découvrir Utellme. Il s'agit d'une plateforme ligne qui permet des échanges à distance entre élèves et cela à travers le monde entier. Depuis quelques mois, cette plateforme est en phase de test (bêta 3) auprès de quelques établissements qui ont répondu favorablement. C'est le cas du collège Asselin-de- Beauville, à Ducos. Une belle aventure que vivent une dizaine d'élèves de 4e avec Karine Michalon, Professeur d'anglais. « Cette plateforme permet de sortir de la salle de classe et de mieux appréhender l'anglais. Tout est virtuel. Les élèves échangent et s'expriment dans la langue qu'ils étudient au collège. Nos jeunes martiniquais en anglais et les New-Yorkais (en anglais : New Yorkers) qui, eux, parlent en français se corrigent mutuellement » , raconte Karine Michalon. Et pour justifier l'intérêt de ce projet, elle prend soin de rapporter que « deux élèves atteints de troubles d'apprentissage Dys, ont effectué de réels progrès vers plus d'autonomie » .
POUR VALORISER LES ÉLÈVES
Pour revenir à la Semaine des langues vivantes, elle sera l'occasion de créer des temps forts susceptibles de fédérer des projets en langues et/ou autour des langues et de faciliter leur rayonnement ; de sensibiliser à l'atout que représentent les langues pour faciliter l'insertion professionnelle ; valoriser le plurilinguisme et enfin inciter à la mobilité et à l'ouverture internationale. Ainsi, outre la présentation de la plateforme Utellme, de nombreuses actions sont programmées dans le premier et le second degré. Cette Semaine doit permettre de donner aux élèves une plus grande visibilité et de les valoriser. Les opérations mises en place devraient leur permettre de voir et entendre les langues dans l'établissement en dehors des salles de langues, communiquer dans une langue vivante avec d'autres interlocuteurs, découvrir les langues au travers d'une ouverture culturelle et/ou scientifique, mettre en évidence la variété des métiers qui ont recours aux langues ou encore valoriser le plurilinguisme en permettant aux élèves parlant d'autres langues que celles enseignées dans leur établissement de faire partager leur langue et leur culture.
Imaginée par deux frères entrepreneurs, la plate-forme en ligne Utellme permet à des enseignants de connecter leurs classes à celles d'un autre établissement. Conçu pour les collèges, l'outil commence à intéresser l'enseignement supérieur.
Utellme : une plate-forme d'échange linguistique
Créée en 2016 par les deux frères, Utellme est une plate-forme en ligne d'échanges linguistiques et culturels. Elle permet à deux classes d'entrer en communication, via la vidéo mais aussi grâce à un outil de messagerie instantanée.
Une fois inscrit sur le site, l'enseignant peut créer une session pour sa classe et connecter tous ses élèves. Ces derniers peuvent alors échanger seul à seul ou en groupe avec des camarades d'une autre école.
L'enseignant peut garder un oeil sur tous les échanges entre les élèves grâce à des outils de monitoring. Mais il peut aussi utiliser la plate-forme pour assurer le suivi pédagogique de sa classe, stocker des cours et des modules vidéo ou encore créer des quiz.
ILS ONT DIT
Rodolphe Hospice, président de Utellme, lauréat du prix Pépite Antilles-Guyane 2016 (pôle étudiant pour l'innovation, le transfert, l'entrepreneuriat), le concepteur de la plateforme : « C'est un outil multifonctionnel »
Progresser dans une langue étrangère en classe nécessite un échange virtuel.
Utellme est une start-up qui permet de discuter par chat et en visioconférence. C'est un outil multifonctionnel qui permet de stocker des travaux, de déposer des tests à corriger ou de jouer en ligne au pendu en français et en anglais.
Une version en espagnol et en portugais est également à l'étude..
Karine Michalon, professeur d'anglais au collège Asselin-de-Beauville : « La parole se libère »
Cette plateforme d'échange met en relation élèves et enseignants dans le monde entier. Les élèves martiniquais y tchattent, discutent en anglais et leurs jeunes camarades anglophones en français. Il n'y a pas le regard de l'enseignant et les élèves se corrigent entre eux. Ce qui facilite les échanges naturels.
Morgan, élève au collège : « C'est un plus pour nous »
Cet outil est vraiment intéressant. Il nous permet de pratiquer et de nous familiariser davantage avec les langues étrangères, notamment l'anglais. On échange avec des jeunes nord-américains par le biais de cette plateforme qui nous connecte aux techniques nouvelles. C'est véritablement un plus pour nous.
Maëlle, N'Loana, Armelle et Joana, élèves au collège : « Pour communiquer et progresser en anglais »
Cela a été un peu difficile de trouver les mots pour communiquer au début avec nos camarades anglophones mais une fois dans le fil de la discussion nous avons réussi à surmonter les difficultés.
Cet outil est une révolution. Il serait aussi bien à la maison!
0
VOS COMMENTAIRES

Réagissez à cet article

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2 mn) :

CONNEXION